Radar permettant un peage positif

Un péage positif sera testé à Lille en 2023

La métropole lilloise fera l’objet, en 2023, d’un test relatif à un éco bonus, ou péage positif, qui permettra de rémunérer les automobilistes qui ne prennent pas leur véhicule aux heures de pointe.

Un éco bonus, ou péage positif, bientôt en test à Lille

À partir de l’année 2023 sera testé un péage positif à Lille, dont la finalité sera de récompenser les automobilistes qui font le choix de ne pas emprunter leur voiture au moment des pics d’affluence de véhicules sur la route.

Si, pour ce premier test, l’objectif n'est que de réduire de 750 voitures le nombre de véhicules sur les axes très fréquentés le matin et le soir. La métropole lilloise prévoit de verser une prime de deux euros par trajet évité en voiture, jusqu’à 4 euros par jour et avec un plafond maximum atteignant 80 euros par mois, pour les usagers qui n'emprunteront pas les axes A1 et A23.

Mais tous ne sont pas convaincus par cette initiative, notamment à cause du manque d’alternatives dans certaines zones permettant aux conducteurs de laisser leur voiture au garage pour choisir un autre mode de déplacement, et donc bénéficier de cet éco bonus.

Une première pour une ville française

Si ce test sera le premier réalisé en France, il ne s’agit pas de la première initiative de ce type en Europe, puisque la ville de Rotterdam, aux Pays-Bas, a d’ores-et-déjà mis en place cette politique positive d’incitation, différente des contraventions et des sanctions généralement mises en place. L’objectif de ces politiques tient avant tout à éviter que les automobilistes ne surchargent les voies rapides et les périphériques urbains aux heures de forte affluence.