Vols de véhicules : plus de deux-roues ou de voitures concernés ?

Chaque année en France, plus de 100 000 véhicules font l'objet d'un vol, au grand dam de leur propriétaire, qui devront entamer des démarches administratives pour espérer retrouver un jour leur véhicule. Les chiffres officiels sont formels, depuis l'année 2015, les deux-roues à moteur sont plus concernés par les phénomènes de vols que les voitures. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène : la faible évolution des systèmes antivol des deux-roues, contrairement à ceux qui équipent les autos, le stationnement en extérieur, ou le niveau de demande des pièces détachées à bas prix. Pourtant, il existes des moyens efficaces pour protéger un véhicule afin de lutter contre le vol.

Pourquoi les deux-roues sont les véhicules les plus volés ?

En 2016, ce sont pas moins de 69 000 deux-roues à moteur qui ont été volés, contre 49 000 voitures. Si pendant de nombreuses années, le chiffre officiel du Ministère de l’Intérieur permettait de faire le constat inverse, ce n’est à présent plus le cas. Les nouveaux dispositifs de sécurité installés dans les nouveaux modèles de voitures semblent apporter l’effet dissuasif attendu. Aussi, il semblerait que le peu d’évolution mises en oeuvre dans les antivol qui protègent les deux-roues à moteur permettent aux voleurs de mettre en place de nouvelles ruses pour les déjouer. Le fait que les deux-roues motorisés soient principalement stationnés à l’extérieur facilite l’accès au véhicule, et indirectement le vol dans certaines zones à risques. C’est le cas notamment dans le centre de Paris et de Marseille, où la densité importante de deux-roues permet aux malfaiteurs d’avoir l’embarras du choix. Enfin la forte demande de pièce détachée à faible coût pour certains modèles phares a pour conséquence d’augmenter le nombre de tentatives de vol afin d’alimenter le marché noir des pièces d’occasion.

Comment protéger son deux-roues contre le vol ?

Avant même d’arrêter son choix sur un modèle d’antivol pour deux-roues, il est essentiel de consulter la liste des dispositifs antivol pour les deux-roues reconnus et homologués par sa compagnie d’assurance. En effet, les contraintes fixées par les assureurs, en matière de dispositifs de protection contre le vol, sont de plus en plus complexes. Du simple U, en passant par la chaîne, sans oublier les bloque-disques ainsi que les câbles antivol, il faudra choisir le modèle d’antivol le plus adapté, mais également celui qui est validé par l’assurance auto.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les vols de voitures en France

Après une hausse en 2014, le nombre de vols de voiture tend à diminuer en France. Pourtant, cela ne doit pas réduire la vigilance apportée par chaque conducteur aux abords d’un feu rouge ou lors du stationnement du véhicule. Même pour quelques minutes seulement, il est vivement déconseillé de laisser les clés sur le contact ou de ne pas fermer l’ensemble des fenêtres. Avant de souscrire une assurance auto, chaque propriétaire devrait vérifier la présence d’une garantie « vol sans effraction »afin de ne pas avoir de mauvaise surprise en l’absence d’une ou plusieurs traces de forçage.

Comment protéger son automobile contre le vol  ?

Actuellement, il existe plusieurs systèmes antivol pour les voitures, dont le niveau de performances varie. De l’alarme électronique, au bloc-volant manuel, chaque propriétaire devra peser le pour et le contre avant de faire son choix. La tendance actuelle est l’installation d’un coupe-circuit électrique qui rend la tâche très difficile au voleur. Malheureusement, son action intervient généralement après qu’une des vitres ait été fracturée pour permettre d’accéder à l’habitacle.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Même si en 2016, on constate une diminution de quelques pour cent par rapport à 2015, l’Ile-de-France ainsi que la région PACA restent les zones où les vols de véhicules sont les plus importants. Chaque année, un classement officiel des modèles les plus volés est publié sur internet afin d’alerter leurs propriétaires. La seule bonne nouvelle semble résider dans le fait qu’environ la moitié des véhicules volés sont retrouvés. Par contre, il n’est que très rarement en parfait état de marche et nécessite souvent d’importantes réparations qui ne sont pas toujours prises en charge par les compagnies d’assurance.

Nos villes couvertes par la conduite :