Tout savoir sur les garages fantômes

Il arrive malheureusement que des usagers de la route se retrouvent comme étant légalement les propriétaires d’un ou de plusieurs véhicules qui ne leur appartiennent pas. Il s’agit généralement de véhicules achetés et immatriculés par des garages fantômes, des établissements frauduleux qui utilisent des données personnelles volées pour créer des autorisation de circulation au nom de personnes sans qu’elles en soient conscientes, afin d’utiliser une voiture ainsi immatriculée dans le cadre de crimes ou d’actions délictuelles.

AU SOMMAIRE :

Pirate informatique volant une voiture grace a un ordinateur

Qu’est-ce qu’un garage fantôme ?

Un garage fantôme est un faux garage auto immatriculé et déclaré en ligne grâce à des informations personnelles d’individus existant réellement mais qui sont les victimes d’une usurpation d’identité.

Les escrocs peuvent alors, grâce aux données qu’ils ont dérobées, faire eux-mêmes immatriculer des véhicules motorisés au nom des personnes dont ils ont subtilisé les informations personnelles. Ces voitures sont ensuite utilisées pour commettre des crimes ou des délits, comme des braquages. La police remonte ensuite jusqu’au propriétaire légal de la voiture, c'est-à-dire l’usager de la route victime d’une usurpation d'identité et va lui demander, dans un premier temps du moins, de rendre des comptes à la justice en lieu et place des véritables fautifs.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Une arnaque principalement vivace dans le nord de la France

Si les garages auto fantômes font des ravages dans l’ensemble de l’hexagone, ceux-ci sont tout particulièrement vivaces dans le Nord de la France, qui en compterait pas moins de 2 600, plus particulièrement dans les départements frontaliers. 

Voiture soulevee par un pont de levage dans un garage

Un long calvaire pour les victimes de ce type d’escroquerie

Pour les victimes de ce type bien particulier d’usurpation d’identité, le retour à une vie normale s’avère souvent difficile, voire même impossible. S’ils se rendre rapidement compte que quelque chose ne va pas lorsqu’ils reçoivent des appels des agents des forces de l’ordre ainsi que des demandes de remboursements de montants exorbitants de la part du Trésor Public, le long travail de la justice rend le tout extrêmement difficile à vivre pour les victimes, qui voient généralement leur vie personnelle comme professionnelle être fortement impactée par cette situation.

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an