La signalisation dispensée par les agents de sécurité

Même si la signalisation présente dans une agglomération est généralement suffisante pour assurer la fluidité du trafic routier, il arrive parfois que la signalisation ne soit plus à même de remplir sa fonction. Les autorités doivent alors dépêcher sur place des agents dont la mission est de réguler le trafic trafic routier au niveau des intersections où la signalisation n'est plus suffisante. Il est nécessaire, pour tout jeune conducteur souhaitant passer son permis de conduire, de connaître la signification de la signalisation dispensée par ces agents, ainsi que les comportements à adopter face à eux.

Schéma représentant la signalisation dispensée par les agents.

Pourquoi arrive-t-il que des agents doivent dispenser directement la signalisation routière ?

Il arrive qu’en cas d’événements inattendus survenant sur la voie publique, la circulation soit gênée ou perturbée, et que les usagers n’aient plus de repères leur permettant de circuler en bonne intelligence. Cela se produit généralement lorsque les éléments de signalisation habituellement en vigueur sur une intersection ne peuvent plus être suivis, notamment lors d’une panne des feux tricolores. Mais une situation analogue peut survenir également en cas d’accident dans une agglomération, ou encore lors d’un événement ou d’un rassemblement exceptionnel.

Lorsque des situations de cet ordre surviennent, les autorités mettent en place des solutions de signalisation alternatives, et il arrive que des agents assermentés soient mandatés pour réguler eux-même la circulation sur les voies du réseau routier.

Code de la route
10× moins cher !

Quels agents peuvent dispenser la signalisation ?

Lorsque leur intervention est nécessaire, la municipalité envoie des agents pour réguler directement la circulation. Ces agents peuvent appartenir à n’importe quel corps de métier dépositaire de l’autorité de l’État en matière de sécurité routière. Ainsi, selon les situations, des policiers, des gendarmes ou même des douaniers peuvent être amenés à gérer la circulation pendant une période indéterminée.

Ces différents groupes d’agents sont formés pour faire appliquer la sécurité routière, et la signalisation qu’ils dispensent lors de leurs interventions doit être suivie à la lettre par les usagers circulant le long des intersections qu'ils s'évertuent à fluidifier.

Que signifie la signalisation dispensée par les agents ?

Pour pouvoir réguler efficacement la circulation, les agents ont à leur disposition tout un panel de mouvements clairs et précis que les usagers doivent suivre. Ces différents gestes dépendent avant toute chose de la position du policier sur la voie, à savoir s’il est placé de face ou de profil par rapport à l’usager de la route.

L’agent est placé de face ou dos à l’usager

Si l’agent est placé face au conducteur, celui-ci dispose de 3 types de mouvements qu’il peut transmettre à destination des usagers :

  • s’il est de face ou de dos avec les deux bras tendus, les usagers qui arrivent en face ou dans le dos de l’agent doivent obligatoirement s’arrêter
  • s’il est de face et a un bras levé, l’usager qui est en face doit marquer l’arrêt
  • si l’agent fait un geste allant du haut vers le bas avec son avant-bras, l’usager qui est en face de lui doit ralentir
Code de la route
10× moins cher !

L’agent est placé de profil par rapport à l’usager

Si l’usager voit l’agent régulant la circulation de profil, il peut recevoir deux types de signaux différents :

  • si l’agent est placé de profil avec les deux bras écartés, l’usager est autorisé à s’insérer et à traverser l’intersection. S’il souhaite tourner vers la gauche, l’usager doit passer devant le policier et doit attendre son signal avant de pouvoir s’insérer
  • l’agent, toujours placé de profil par rapport à l’automobiliste, peut effectuer un geste circulaire avec son bras, signifiant à l’usager le voyant de profil qu’il peut circuler ou accélérer

Lorsqu’ils régulent la circulation, les agents peuvent avoir avec eux du matériel pour les aider, notamment des panneaux, des sifflets ou, dans certains cas, des feux de signalisation d’appoint.

Quelle forme de signalisation est prioritaire ?

L’ensemble des indications dispensées par les agents de la circulation est prioritaire sur le reste de la signalisation présente autour de cet agent.

Ainsi, si un usager rencontre un agent régulant la circulation, il doit absolument faire abstraction de toutes les autres formes de signalisation horizontale et verticale, qu’elle soit permanente ou temporaire, et ne doit se concentrer que sur les différents ordres émis par l'agent.

Nos villes couvertes par la conduite :