Stationner son véhicule en ville

La circulation en zone urbaine, et plus particulièrement au sein des grandes agglomérations, regorge de spécificités qui peuvent s'avérer quelque peu effrayantes au premier abord. Aussi, lorsqu'il est question de stationner en ville, il convient d'user de son sens de l'observation pour savoir où il est possible de stationner en toute sérénité. Ensuite, il faudra choisir et réaliser avec succès la manœuvre de stationnement la plus appropriée. Enfin, il est toujours utile de comprendre les nuances qui distinguent le stationnement dangereux des stationnements gênants et très gênants afin de prendre l’entière mesure des risques que l'on fait encourir aux autres usagers et à soi-même lorsque l'on décide d'ignorer une interdiction de stationner.

Tout savoir pour bien stationner son véhicule en ville

Sauf cas particulier, c'est généralement dans les rues à double sens de circulation que se retrouvent les places de stationnement dans les centres-villes. En France, il est d'usage de garer son véhicule à droite le long du trottoir, dans le sens de la marche. D'ailleurs, si aucune place n'est libre dans ce sens, il sera nécessaire de réaliser un demi-tour pour stationner dans le sens inverse. Dans tous les cas, il faudra que chaque conducteur se place sur un des emplacements délimités au sol afin de ne pas prendre plus d'une place de stationnement. Enfin, si les rétroviseurs ne s'abaissent pas automatiquement lors de la fermeture du véhicule, il est conseillé de les rabattre pour éviter qu'ils ne soient endommagés.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Les cas particuliers

Il existe deux cas particuliers au stationnement dans une agglomération : le stationnement dans une rue à sens unique et le stationnement dans un parking où il sera nécessaire d'observer le marquage au sol ainsi que les éléments de signalisation pour savoir de quel côté il est possible de stationner. Il faudra à minima que les conducteurs allument leurs feux de stationnement, qui se trouvent du côté de la circulation, pour rendre leur véhicule visible aux autres usagers à l'extérieur lorsque l'éclairage est faible ou insuffisant. Dans le cas où l'intensité de l'éclairage public est suffisante, cela ne sera pas nécessaire.

🚦 Consultez la définition complète d’une agglomération 🚦

Les types de stationnements en ville

Dès qu'un conducteur a trouvé une place où stationner son véhicule en ville, il devra vérifier le marquage au sol. En effet, c'est ce dernier qui détermine la manière dont il faudra se garer. Plusieurs cas de figure sont possibles  :

  • en créneau afin que l'automobile soit stationnée le long du trottoir après une marche avant ou une marche arrière
  • en épi pour se garer en biais. Dans ce cas, c'est l'orientation des lignes qui impose la marche avant ou la marche arrière
  • en bataille afin qu'une fois qu’elle est stationnée l'auto soit perpendiculaire au trottoir

En dépit du fait que stationner un véhicule en marche arrière nécessite plus de temps et d'attention, cela permet de bénéficier d'une meilleure visibilité quand le moment de reprendre la route viendra.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Quand stationner en ville est interdit

En France, le montant de l'amende à régler après une infraction dépend de la gravité de celle-ci. Aussi, les stationnements dangereux, gênants et très gênants ne sont pas sanctionnés à la même hauteur. Voici quelques exemples qui permettent d'illustrer ces nuances :

  • le stationnement est dangereux lorsqu'il a lieu à proximité d'intersections, de virages, sur la chaussée.
  • Le stationnement est gênant lorsqu'il a lieu sur un pont, dans un tunnel ou encore à la hauteur d'une ligne continue, car il oblige les autres usagers à chevaucher celle-ci
  • Le stationnement est très gênant lorsqu'il a lieu sur une zone qui est réservée à d'autres usagers. C'est le cas par exemple sur les passages piétons ou encore les places réservées aux personnes à mobilité réduite.

Ainsi, il est aisé d'en déduire les risques qui sont pris par les conducteurs qui ne respectent pas les règles pour bien stationner en ville.

Dans les agglomérations ou en dehors de celles-ci, il est essentiel de bien savoir faire la différence entre l'arrêt et le stationnement. En effet, si en ville il est formellement interdit de stationner devant les entrées privées, les garages, les parcs ainsi que sur les emplacements réservés aux livraisons ou au rechargement des véhicules électriques, l'arrêt y est cependant toléré. C'est également le cas lorsqu'il est nécessaire de s'arrêter en double file, car dans cette situation le conducteur ne quitte pas le véhicule et il lui est donc possible de le déplacer à tout moment afin de ne pas gêner les autres usagers.

Nos villes couvertes par la conduite :