Faire estimer le prix de sa voiture

Lorsque des usagers de la route font le choix de revendre leur automobile afin d’en acquérir une nouvelle, ceux-ci se posent généralement un certain nombre de questions, liées le plus souvent à différents sujets techniques ou administratifs. Mais s’il est bien une question qui intéresse les futurs vendeurs, c’est celle liée aux bénéfices que ceux-ci pourraient tirer de la vente. C’est pour répondre à cette question épineuse que différentes méthodes d’estimation du prix d’un véhicule ont été mises en place.

AU SOMMAIRE :

Conducteur remettant les cles de son vehicule suite a une vente

Quels sont les différents modes d’estimation du prix existant actuellement ?

Les automobilistes désireux de revendre leur véhicule sur le marché de l’occasion ont à leur disposition différents modèles d’estimation du prix de leur automobile. Ils ont donc la possibilité d’estimer eux-même le prix de leur voiture, ou de faire estimer leur véhicule par des professionnels du secteur, qui leur feront généralement une offre de rachat.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Estimer soi-même le prix de son véhicule

Avant de proposer à la vente son véhicule, l’automobiliste peut choisir d’en réaliser lui-même l’estimation. Il pourra alors se baser sur la fameuse cote Argus avant de vendre sa voiture. Ainsi, le conducteur bénéficiera alors d’un prix de référence qui lui permettra de mener correctement ses négociations avec le futur acheteur.

L’un des inconvénients de cette méthode de vente reste cependant la nécessité pour le vendeur de réaliser l’ensemble des démarches administratives dans le cadre de la vente, ce qui peut être contraignantes, surtout pour les usagers vendant un véhicule pour la première fois.

Automobiliste estimant le prix de son véhicule sur internet

Faire estimer son véhicule sur internet

Heureusement pour les vendeurs, différents services en ligne permettent dorénavant de faire estimer son véhicule sur internet, afin de le revendre au meilleur prix. Ces outils gratuits permettent au vendeur de renseigner l’ensemble des éléments nécessaires à la remise d’une estimation correcte, et proposant ainsi en temps réel un prix basé sur la réalité du marché de l’occasion.

Si l’usager est satisfait de la proposition faite par la plateforme d’estimation en ligne et qu’il choisit de passer par ce service pour vendre son véhicule, celui-ci n’aura alors plus besoin de s’occuper des démarches administratives. Toutes les démarches seront gérées par la plateforme, ce qui permettra d’éviter au maximum les risques de litiges ou les problèmes de procédure.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Faire estimer sa voiture chez un concessionnaire

Les automobilistes souhaitant vendre leur véhicule sur le marché de l’occasion ont également la possibilité de faire estimer leur automobile dans une concession. L’usager devra alors conduire son véhicule chez le concessionnaire afin que celui-ci puisse l’examiner en détail. Il pourra alors proposer un prix d’achat calqué sur les prix du marché, mais généralement conditionné par d’autres facteurs, comme le rachat de l’un de ses véhicules, ou bien encore la prise en charge de certaines réparations.

Couple faisant estimer le prix de son vehicule dans une concession

Faire estimer dans une casse automobile

Pour les usagers souhaitant revendre un véhicule trop ancien ou ayant subi trop de dommages pour intéresser la plupart des acheteurs, il est également possible de faire estimer leur voiture dans une casse automobile. Cependant, l’offre ne sera généralement pas très haute, et ils pourront en obtenir au mieux une certaine somme au kilo chez un épaviste, à condition que le véhicule ait été déclaré “réparable” suite à une expertise.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Les différents éléments à prendre en compte lors de l’estimation du prix d’un véhicule

Quelle que soit la modalité suivie afin d’estimer le prix de son véhicule, celle-ci prend en compte un certain nombre de critères, comme :

  • la marque et le modèle, car certaines marques ou modèles de véhicules ont tendance à mieux vieillir que d’autres
  • l’ancienneté, puisqu’une automobile perdra jusqu’à 25% de sa valeur première année, puis 15% de plus la seconde année. La décote du véhicule sera ensuite, en moyenne, de 10% les années suivantes, avant d’atteindre les 5% à 7% par année supplémentaire
  • le kilométrage, la cote d’un véhicule roulant beaucoup baissant logiquement plus rapidement que celle d’une automobile restant plus souvent au garage
  • les options, certains équipements de confort étant très appréciés des conducteurs, cela peut jouer en la faveur du vendeur
  • l’état du véhicule, notamment grâce aux informations présentes dans le carnet d’entretien du véhicule et à une inspection de l’intérieur, de l’extérieur et de la mécanique
  • le lieu où se déroule la vente, les petites citadines ayant généralement plus de succès dans les grandes agglomérations, et inversement

Nos villes couvertes par la conduite :