Conducteur au volant d'une tesla en conduite autonome

Une voiture autonome fuit un contrôle de police à San Francisco

Des agents de police de San Francisco ont tenté de contrôler, dans la nuit du 10 au 11 avril 2022, un véhicule qui roulait en pleine nuit tous feux éteints dans les rues de la ville. Mais à leur grande surprise, le véhicule complètement vide a fui le contrôle routier.

Une voiture autonome américaine semble fuir un contrôle de police

C’est dans la soirée du dimanche 10 avril que des policiers de San Francisco ont remarqué un véhicule circulant de nuit avec ses feux de croisement éteints. Alors que le véhicule en situation d’infraction était arrêté à un feu rouge, l’un des policiers est descendu de la voiture de patrouille afin de le contrôler. Mais une fois à la hauteur du véhicule fautif, l’agent des forces de l’ordre s’est rapidement rendu compte que le véhicule ne transportait ni conducteur ni passager.

Il s’agissait en vérité d’un taxi autonome Cruise, une filiale de General Motors. Alors que le policier s’éloignait, le véhicule autonome a repris sa course sur quelques mètres une fois le feu passé au vert, avant d’actionner ses feux d’alerte et de s’arrêter, ce qui a permis aux policiers de San Francisco de l’encercler.

D’après Cruise, le véhicule a suivi la procédure normale

Cruise a indiqué dans une communication que le taxi autonome n’avait pas cherché à fuir le contrôle de police en redémarrant au feu vert, mais qu’il avait en vérité appliqué un protocole de sécurité lui permettant de s’arrêter sans représenter un risque pour les autres usagers de la route.

Les policiers de San Francisco, qui bénéficient d’un numéro de téléphone spécialement mis en place afin de traiter ce type d’urgence, ont pu contacter un opérateur qui a repris la main sur la voiture autonome fautive. Le problème technique qui a causé tant de remue-ménage aurait été très rapidement corrigé et aucune contravention n’a été remise à Cruise.