Conducteur sur une trottinette electrique

Trottinette électrique : les règles du code de la route à respecter

Après un accident ayant provoqué la mort de deux usagers, les trottinettes électriques refont malheureusement parler d’elles, d’autant que tous les usagers qui conduisent ces engins de déplacement personnels si particuliers ne sont pas toujours au fait avec les règles du code de la route qu’ils doivent suivre.

Qui peut conduire une trottinette électrique ?

Tous les usagers de la route âgés de 12 ans au minimum peuvent circuler sur une trottinette électrique, comme c’est le cas pour l’ensemble des engins de déplacement personnels (comme les gyropodes, les hoverboards, etc …).

Sur quels types de voies peut-on conduire une trottinette électrique ?

Les conducteurs de trottinettes électriques ont l’interdiction de circuler sur les trottoirs, comme les cyclistes à partir de l’âge de 8 ans, à moins que le maire de la commune où ils circulent ait publié un arrêté autorisant ce comportement de conduite, ce qui arrive rarement.

Les propriétaires de trottinettes électriques doivent circuler sur les pistes cyclables lorsque cela leur est possible. En cas d’absence de bande ou de piste cyclable, l’usager peut circuler sur les voies limitées à 50 km/h. Enfin, les trottinettes électriques peuvent circuler sur les voies limitées à 80 km/h lorsque cela est autorisé par l’autorité en charge de la police de circulation, et seulement si les usagers qui conduisent des trottinettes électriques sont équipés d’un casque de protection et si leurs différents feux de signalisation sont allumés

Jusqu’à quelle vitesse peut-on circuler sur une trottinette électrique ?

La vitesse maximale des trottinettes électriques est limitée à 25 km/h, sauf si ces usagers circulent dans des zones piétonnes. Dans ce cas, leur véhicule ne doit pas dépasser les 6 km/h et les conducteurs doivent veiller à ne surtout pas gêner les piétons.

De plus en plus de trottinettes électriques font l’objet d’un débridage visant à augmenter leur puissance, ce qui met en danger la sécurité de leur conducteur ainsi que celle des autres usagers de la route.

Existe-t-il des équipements de sécurité obligatoires pour les trottinettes électriques ?

Pour pouvoir circuler et toute légalité, toutes les trottinettes électriques doivent obligatoirement embarquer un feu de position à l’avant émettant une lumière jaune ou blanche et un feu de position à l’arrière émettant une lumière rouge, de dispositifs réfléchissants ainsi qu’un avertisseur sonore et un dispositif de freinage.

Le port d’un gilet de haute visibilité ou d’équipements rétro-réfléchissants est obligatoire pour les conducteurs de trottinettes électriques circulant de nuit, mais également de jour lorsque la visibilité est mauvaise.

Enfin, tous les usagers de la route qui circulent sur une trottinette électrique doivent impérativement être couverts par la garantie responsabilité civile.

Peut-on monter à plusieurs sur une trottinette électrique ?

Les trottinettes électriques ne peuvent transporter qu’un seul et unique usager de la route. Elles ne sont pas conçues pour transporter des passagers en plus du conducteur et contrevenir à cette interdiction augmente les risques d’accidents de la route.

Peut-on stationner sa trottinette électrique sur les trottoirs ?

En théorie, il est possible de stationner une trottinette électrique sur un trottoir, à condition que celle-ci ne gêne pas le passage des piétons. Attention cependant car les maires des différentes agglomérations peuvent faire le choix d’interdire le stationnement des trottinettes sur les trottoirs. C’est notamment le cas à Paris, où le fait de laisser une trottinette, même en libre-service, stationnée sur un trottoir expose l’usager à une amende de 49 euros, en plus des frais de fourrière facturés pour l’enlèvement du véhicule.