Radar fixe en Finlande

Finlande : le montant des amendes dépend... du revenu !

Info ou intox ? Selon une publication facebook, les amendes des automobilistes finlandais seraient calculées selon le revenu mensuel de ces derniers. Il s’avère que cette information est vraie, sous certaines conditions : le système du “jour-amende” est appliqué dès lors qu’un dépassement de plus de 20 km/h est réalisé par un conducteur. 

Le jour-amende, comment ça fonctionne ? 

Les excès de vitesse sous le seuil des 20 km/h sont sanctionnés grâce à un  barème fixe : le tarif de l’amende est fixé selon la vitesse de dépassement ainsi que de la zone dans laquelle ce dernier a été réalisé. A partir de 20 km/h, le dispositif du jour-amende prend effet. Le principe est le suivant : le tarif de l’amende va dépendre du revenu mensuel net du conducteur. Le Royaume-Uni, la Suisse et la Norvège appliquent aussi ce genre de dispositifs.

Comment le calcul est-il réalisé ? 

On prend le revenu mensuel net du conducteur (ce qu’il touche après impôts) et on lui soustrait 255 euros. C’est la somme de consommation de base estimée par l'État finlandais pour chaque citoyen. On divise ensuite cette somme par 30, ce qui permet d’obtenir un montant journalier. Ce montant journalier est divisé par 2 pour établir une somme raisonnable à demander en cas d’excès de vitesse. Si le conducteur a un enfant mineur à charge, le montant final journalier est réduit de 3 euros. Pour finir, un nombre de jours-amendes est déterminé en fonction de l’importance du dépassement. Ce nombre est multiplié par le montant journalier déterminé au préalable et donne lieu à  la somme finale de l’amende qui doit être réglée.

Un montant minimum de 200 euros est fixé pour les dépassements de plus de 20 km/h, mais il n’y a pas de montant maximum, même si le plafond de jours-amendes est bloqué à 120 jours. C’est ainsi qu’en 2004, le millionnaire finlandais Jussi Salonoja, a écopé une amende de 170 000 euros après avoir roulé à 80 km/h dans une zone limitée à 40 km/h.