Les routes à grande circulation

Si toutes les routes se ressemblent et sont soumises aux mêmes règles de circulation, toutes ne sont pas classées et gérées de la même manière ou par les mêmes entités. C’est notamment le cas des routes à grande circulation, qui restent généralement méconnues du grand public.

Qu’est-ce qu’une route à grande circulation ?

L’article L110-3 du Code de la Route définit les routes à grande circulation comme étant des routes permettant d’assurer la continuité des itinéraires principaux, quelle que soit leur appartenance domaniale.

Le réseau des routes à grande circulation, défini en 2009, représente un total de 44 000 km de voies de circulation. Ce réseau comprend notamment 34 000 km de routes départementales (71%), 9 000 km de routes nationales (27%) et 1 000 km de voies communales (2%).

C’est l’État, avec l’appui des collectivités locales, qui définit l’ensemble des routes appartenant au réseau des routes à grande circulation.

De par leurs caractéristiques spécifiques ainsi que le fort trafic qui y circule, ce sont les forces de police dépendant directement des préfets qui, coordonnées localement, y régulent la circulation.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les critères permettant de définir une route à grande circulation

Pour pouvoir être considérée comme une route à grande circulation, une voie doit pouvoir respecter tout un ensemble de critères. Ces voies doivent notamment permettre :

  • le délestage du trafic routier
  • la circulation des convois exceptionnels
  • la circulation des transports et des convois militaires
  • la desserte économique du territoire

Les routes à grande circulation en Outre-mer et en Corse

La Guyane, la Réunion et la Martinique possèdent également, en tant que territoires d’Outre-mer, des routes à grande circulation définies comme en France Métropolitaine par l’État et les collectivités locales.

Si la Polynésie bénéficie, elle aussi, d’un réseau de routes à grande circulation, les routes appartenant à ce réseau sont choisies par le gouvernement Polynésien.

Enfin, la Corse possède également un réseau de routes à grande circulation. Ce réseau n’est pas défini par l’État mais par l’Assemblée de Corse, grâce à une dérogation de l’article L110-3 du Code de la Route.

Nos villes couvertes par la conduite :