Le panneau de route inondée

En France, le panneau de route inondée est défini par le code de la route sous le libellé KC1. Ce panneau de signalisation routière est utilisé pour informer les automobilistes de la présence d’un chantier important ou d’une situation temporaire. Qu’il s’agisse d’une route inondée ou d’une barrière de dégel, le panneau demeure le même.

Panneau de danger temporaire d'inondation

Quel comportement adopter face au panneau de danger temporaire de route inondée ?

En présence d’un panneau de signalisation temporaire indiquant la présence d’une route inondée, il est conseillé à tous les usagers de ralentir leur allure. En effet, la mise en place d’une signalisation temporaire implique généralement la présence d’un personnel spécialisé ainsi que d’engins de travaux, destinés à faire face à une situation inattendue. De plus, il sera nécessaire de redoubler de prudence pour face à ces usagers peu protégés et pouvant se mettre potentiellement en danger.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Le panneau de route inondée est généralement accompagné d’autres panneaux d’information concernant les contraintes de circulation, comme l’alternance, ou encore la limitation des gabarits de véhicules autorisés.
Dans tous les cas, après avoir croisé un panneau indiquant la présence d’une route inondée, le conducteur d’un véhicule devra faire preuve d’une dose supplémentaire de vigilance tout en poursuivant son trajet.

Historique

Le panneau de type KC1, dont fait partie le panneau de route inondée, est apparu suite à l’arrêté du 10 juillet 1974. Auparavant, il était recensé en tant que panneau K6, qui était doté d’un fond jaune avec un listel et une inscription bleue.

Sa forme actuelle a été adoptée en 1978 et est issue du livre I de la signalisation routière. Depuis, le fond du panneau est plus orangé, alors que le listel et l’inscription sont devenus noirs. Le but de cette réforme est avant tout de normaliser l’ensemble des panneaux de signalisation indiquant une situation temporaire afin que les usagers puissent facilement les identifier et adopter le comportement adéquat en leurs présences.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Implantation du panneau

Que ce soit en agglomération, ou sur une route de campagne, le panneau de route inondée est positionné avant la zone de danger afin que les usagers puissent prendre les dispositions nécessaires. Son implantation répond à plusieurs principes fondamentaux :

  • le principe d’adaptation : le panneau de route inondée doit être positionné de manière à garantir la sécurité des usagers, sans créer une contrainte excessive de l’espace de circulation
  • le principe de cohérence : en présence d’un panneau de route inondée, qui indique une situation temporaire, les panneaux permanents doivent être masqués pour éviter toute contradiction
  • le principe de valorisation : le panneau de route inondée doit être supprimé dès lors que la situation est revenue à la normale. Cela a pour but de le rendre crédible aux yeux de tous les usagers
  • le principe de visibilité : le panneau de route inondée doit être facilement visible, il faudra donc le positionner de manière à ce que les usagers puissent en prendre connaissance rapidement

Des ouvriers utilisant des piquets mobiles pour gérer la circulation alternée.

Au-delà d’une sanction pécuniaire, le risque réel en cas de non-respect ou de non prise en compte d’une situation de danger temporaire, comme indiqué par la présence d’un panneau de route inondée, est avant tout l’accident grave, dont les conséquences sont souvent mortelles. Chaque conducteur est invité à circuler de manière responsable pour sa propre sécurité, mais également pour celle des autres usagers.

Nos villes couvertes par la conduite :