Le pare-soleil des automobiles

Qui ne connaît pas cette désagréable impression de chaleur envahissante liée à l’absence de pare-soleil dans une automobile ? Les automobilistes vivant dans des régions réputées pour leurs saisons particulièrement chaudes vous diront même qu’il s’agit d’un accessoire indispensable, à acquérir dès la fin du printemps. S’il existe de nombreux modèles à la forme, à la composition et au fonctionnement différents, l’objectif demeure le même : filtrer les rayons UV. Installé dans l’habitacle, sur les parties vitrées des automobiles, son prix d’achat varie du simple au double. Contrairement au bandeau pare-soleil, il s’agit d’une protection temporaire, qui peut être déplacée, retirée ou encore repositionnée en fonction des conditions de circulation.

Tout savoir sur le pare-soleil des automobiles

Depuis l’extérieur des automobiles, on peut avoir l’impression que tous les pare-soleils se ressemblent. Pourtant, ce n’est pas le cas  ! En effet, un pare-soleil peut-être aussi bien autocollant, que sur mesure, à enrouleur, ou encore pliable. Il peut être composé de plastique, d’aluminium, de toile épaisse, mais aussi de tissu. D’ailleurs, il se décline en différents formats, formes et coloris afin de satisfaire le plus grand nombre de conducteurs. Quoi qu’il en soit, son utilisation doit permettre de protéger l’ensemble des occupants d’un véhicule du soleil, de la chaleur et parfois même des regards indiscrets.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Comment installer un pare-soleil ?

De manière générale, le pare-soleil s’installe aisément sur les parties vitrées grâce à des ventouses ou à des pattes de fixation. Bien qu’il soit principalement utilisé sur le pare-brise, il existe des modèles dédiés aux vitres latérales ainsi qu’à la lunette arrière. L’utilisation des différents modèles permet de réduire les effets de la chaleur lorsque le véhicule est stationné pendant une longue période. Certains pare-soleils permettent également de garder les fenêtres ouvertes afin de laisser l’air circuler librement, tout en empêchant les insectes de pénétrer à l’intérieur de l’habitacle.

Quel est le prix d’un pare-soleil ?

Pour acquérir un pare-soleil, les propriétaires d’une automobile devront dépenser entre 20 et 50 euros. Cette variation de prix tient compte des différents modèles de pare-soleil actuellement commercialisés, mais également du lieu d’achat. En effet, le coût d’acquisition des protections automobiles a tendance à augmenter sensiblement dans les stations balnéaires durant la période estivale. Bien que de nombreuses grandes surfaces vendent des pare-soleil dès l’arrivée des beaux jours, pour un meilleur rapport qualité/prix, il est conseillé de se rendre dans des magasins ou sur des boutiques en ligne spécialisés.

Quelle est la différence entre un pare-soleil et un bandeau pare-soleil ?

Bien qu’il remplisse la même mission que le pare-soleil, c’est-à-dire protéger le conducteur des UV ainsi que la chaleur estivale, le bandeau pare-soleil s’en distingue quelque peu. En effet, cet adhésif de protection pour automobile se colle directement sur la partie vitrée extérieure d’un pare-brise. Pour maintenir une efficacité maximale, il dispose d’une bonne résistance à l’eau, à la chaleur et au froid. Les avantages pour le conducteur sont nombreux, puisqu’en plus de participer au maintien d’une température agréable dans l’habitacle, le bandeau pare-soleil filtre aussi la luminosité, et réduit donc la sensation d’éblouissement que peuvent éprouver les automobilistes.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Contrairement aux bandeaux pare-soleil, qui ne couvrent que la partie supérieure du pare-brise, il existe des films teintés s’adaptant entièrement aux parties de vitrées des automobiles. De fait, ils ne remplissent pas la même mission que le pare-soleil, puisque leur installation revêt un caractère définitif. Par ailleurs, en vertu des articles R316-1 à R316-3-1 du Code de la route, le sur-teintage du pare-brise et des vitres latérales est strictement encadré. Pour éviter de récolter une contravention de 4e classe, les propriétaires d’automobiles doivent veiller à ce que le taux de transparence soit au minimum de 70 %.

Nos villes couvertes par la conduite :