La vision de nuit dans les automobiles

Si le Code de la route comporte de très nombreuses règles liées à la conduite de nuit, c’est parce que l'obscurité peut s’avérer extrêmement dangereuse pour les usagers. En effet, les différents obstacles qui pourraient potentiellement se trouver sur le chemin emprunté par le conducteur y sont plus difficiles à discerner que de jour. Heureusement, certaines technologies comme la vision de nuit ont fait leur apparition dans l’habitacle des automobiles afin de faciliter la conduite des usagers lorsque ceux-ci doivent circuler de nuit.

AU SOMMAIRE :

Conduite d'une automobile de nuit sur une voie ra^pide

Vision de nuit : définition 

La vision de nuit est une assistance à la conduite intégrée dans certains véhicules motorisés et utilisant la technologie infrarouge afin de retransmettre sur un écran l’image enregistrée de la route, en rendant les différents obstacles qui pourraient s’y trouver nettement plus visibles de nuit.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Fonctionnement de la vision de nuit intégrée dans les automobiles

La vision de nuit des automobiles utilise une caméra infrarouge intégrée dans le pare-brise du véhicule afin d’afficher sur un écran les différents obstacles apparaissant de nuit dans le champ de la caméra (piétons, animaux, obstacles sur la voie, etc …) et ceci avant qu’ils n’entrent dans la zone éclairée par les phares de l’automobile. L’image enregistrée par la caméra infrarouge est alors retravaillée par un calculateur, puis va être affichée sur un écran dédié en nuances de gris afin de permettre une visualisation plus contrastée des éléments apparaissant à l’image

Les avantages liés à la vision de nuit

L’usage d’assistances à la conduite comme la vision de nuit comporte de nombreux avantages pour les usagers, que ce soit pour le conducteur comme pour les autres usagers de la route.

Conductrice circulant dans une automobile de nuit

Les avantages pour le conducteur

La vision de nuit est avant tout extrêmement utile pour le conducteur du véhicule qui est équipé de cette aide à la conduite. Cette utilité provient, tout d’abord, de la portée de feux utilisés par les usagers de nuit. Lorsqu’un conducteur circule de nuit, la portée des faisceaux lumineux générés par les feux de croisement atteint 30 mètres, alors que celle des feux de route est de 100 mètres. Or, comme la distance d’arrêt d’un véhicule circulant à 90 km/h est de 80 mètres, seul l’usage des feux de route permet au conducteur de s’arrêter correctement lorsqu’il détecte un obstacle. 

Cette situation n’est alors plus un problème pour les véhicules équipés d’une caméra infrarouge. Lorsque les conditions climatiques sont suffisamment bonnes, les différents systèmes de vision nocturne bénéficient d’une portée pouvant aller de 150 mètres jusqu’à 300 mètres. Ainsi, le système détectera de lui-même les animaux et les piétons qui pourraient se trouver le long des voies. Les obstacles ainsi détectés seront alors affichés sur l’écran et entourés par un carré de couleur (généralement une couleur chaude, comme du rouge ou de l’orange). Certains de ces systèmes sont également couplés avec les phares, qui envoient alors des signaux lumineux aux usagers ainsi détectés pour les prévenir de l’approche du véhicule motorisé.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les avantages pour les autres usagers

Si la vision de nuit possède de nombreux avantages pour les conducteurs circulant dans les véhicules qui en sont équipés, cette technologie possède également de nombreux avantages pour les autres usagers de la route. En permettant aux conducteurs de bénéficier d’une meilleure visibilité que lorsque les feux de route sont activés, la vision nocturne va permettre de réduire l’usage de ces feux, ce qui permettra alors de réduire les risques d’être éblouis pour les usagers circulant dans le sens inverse du véhicule équipé de la vision nocturne.

Véhicules équipés de dispositifs permettant la vision de nuit

Les dispositifs dédiés à la vision de nuit et à la détection des piétons ou des animaux sauvages dans des environnements à faible luminosité sont encore principalement intégrés dans des véhicules de haut standing, comme des Lexus, Mercedes ou encore Audi et BMW. Mais si ces systèmes sont pour l’instant réservés aux véhicules de luxe, certains analystes estiment que ces équipements devraient commencer à se démocratiser dans des gammes de véhicules plus large un peu avant les années 2025, afin de permettre aux constructeurs automobiles de proposer des véhicules motorisés toujours plus sécuritaires.

Nos villes couvertes par la conduite :