A quoi sert le vilebrequin du moteur d’un véhicule ?

Indispensable au bon fonctionnement du moteur, le vilebrequin est synchronisé avec l’arbre à cames et la pompe à injection par la courroie de distribution. Il transforme le mouvement des pistons en mouvement de rotation via le principe de bielle-manivelle. C’est une pièce importante qui permet d’assurer la continuité du fonctionnement des autres. Comment fonctionne le vilebrequin et comment le changer en cas de casse ?

AU SOMMAIRE :

Vilebrequin

Comment fonctionne le vilebrequin ?

Le principe de fonctionnement du moteur est de transformer un mouvement de translation en un mouvement de rotation. C’est un principe mécanique qui fut découvert à l’époque de l’empire romain est qui est aujourd’hui appelé le système de bielle-manivelle. Ce dernier s’est développé au moment où la machine à vapeur a fait son apparition, c'est-à-dire au 19ème siècle. Ce système est composé d’un bloc moteur, du vilebrequin, d’une bielle et d’un piston. La forme cylindrique du piston sert à comprimer le mélange d’air et de carburant introduit dans le moteur afin de le faire exploser et provoquer un mouvement qui sera converti en rotation par le vilebrequin, et qui permettra de faire tourner le moteur. 

Les bielles ne sont pas toutes identiques. On retrouve sur le marché :  

  • La bielle monobloc, qui est réalisée lors d’un moulage unique et qui demande d’être appliquée à un vilebrequin démontable.
  • La bielle assemblée, dont la tête comprend un “chapeau” maintenu au reste de l’élément grâce à des vis et à des écrous.

L’élément principal du système bielle-manivelle est le vilebrequin. Il permet de faire fonctionner la courroie de distribution et la courroie d’accessoire grâce à des masses qui stimulent son mouvement de rotation. Pour effectuer un mouvement de rotation régulier, le vilebrequin doit être équilibré et calé. Cette mise en place va dépendre du type de moteur ainsi que des cylindres utilisés sur le véhicule : 

  • Le vilebrequin est l’arbre moteur du moteur à pistons. Il provoque la transmission primaire, l’alternateur, la pompe à eau ainsi que les contre-arbres d’équilibrage. 
  • Pour les moteurs à quatre temps, il entraîne le ou les arbres à cames. 
  • Pour les moteurs à deux temps, il entraîne le distributeur rotatif et la pompe à huile.
Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an

Est-ce que je dois changer régulièrement mon vilebrequin ?

Le vilebrequin est une pièce qui est censée durer toute la vie d’une voiture. Ce n’est pas une pièce d’usure destinée à être changée régulièrement, mais son état peut être altéré par l’usure des autres pièces du système bielle-manivelle. Dans certains cas, l’étanchéité des joints du système du moteur peuvent aussi causer des dégâts. En faisant votre contrôle technique tous les deux ans, ce genre de problème est normalement évité !

Comment reconnaître un vilebrequin abîmé ?

Si le vilebrequin est défectueux, il peut abîmer votre moteur et causer de sérieux problèmes à votre véhicule. Voici quelques alertes à ne pas négliger concernant le vilebrequin : 

  • Le voyant moteur du tableau de bord s’allume.
  • Vous entendez un bruit sourd en provenance du moteur (capot).
  • Votre pédale d’embrayage vibre.
  • Vous ne pouvez plus démarrer : il est possible que votre vilebrequin soit hors d’usage et que le capteur pmh de votre véhicule bloque votre moteur. 

N’attendez pas plus longtemps et foncez chez le garagiste afin de régler le problème.

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an

Effectuer une vérification du vilebrequin

Si vous n’avez aucune connaissance en mécanique, la vérification du vilebrequin peut s’avérer complexe. Voici néanmoins quelques conseils à suivre si vous vous sentez capable d’ouvrir votre capot et d’explorer le merveilleux système qu’est le moteur d’une voiture. Vous aurez besoin pour cela d’une boîte à outil.

  • La première étape consiste à contrôler votre vilebrequin en observant si il est abîmé. Cela évite de le démonter.  Il vous faudra simplement démonter les chapeaux de bielle et les chapeaux de paliers. Vous pourrez ensuite observer s'il comporte des traces visibles comme des chocs ou des rayures qui auraient pu l’endommager. Si c’est le cas, il est recommandé de se rendre chez un garagiste. 

Si vous avez le matériel adéquat, vous pouvez vous lancer dans un ressuage. Cela consiste à mettre du produit dans le vilebrequin et le laisser agir, puis mettre un produit “révélateur”. Si vous voyez des traces du produit à la fin de la manipulation, cela signifie que votre vilebrequin comporte des fissures. Il faut donc le faire vérifier rapidement par un professionnel.

Prix de changement d’un vilebrequin

Comme le vilebrequin n’est pas une pièce destinée à être souvent changée, son prix est relativement élevé. La procédure pour changer le vilebrequin est très longue, et les garagistes la monnaie cher : en général, le prix oscille entre 500 et 1500 euros environ. Le prix peut aussi varier selon les moteurs des véhicules.