Composants du moteur : les bielles

Tous les éléments présents dans le moteur représentent des petits bijoux de mécanique et d'ingénierie, permettant de générer une force motrice colossale à partir du carburant d'un véhicule . Si chaque pièce du moteur est importante, tous les usagers de la route ne connaissent pas toujours ni leur nom ni leur utilité. Pourtant, il est nécessaire pour chaque candidat souhaitant passer le Code de la route en 2018 de connaître le nom et la fonction de la plupart des pièces permettant à son véhicule de se mouvoir.

La place des bielles dans le fonctionnement du moteur à explosions

La bielle est un élément en acier permettant de relier l’un des pistons du moteur au vilebrequin, et de lui communiquer ainsi un mouvement circulaire permettant le fonctionnement du moteur à explosion, ou de toute autre forme de moteur thermique.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Conception et utilité des bielles

S’il existe différents types de bielles, toutes sont composées des mêmes éléments : une tête de bielle, reconnaissable à son large trou permettant d’y insérer le vilebrequin, et un pied de bielle, comprenant un trou plus petit pour y relier le piston. Le tout est relié à un corps métallique, ressemblant à une tige plate en acier s’affinant à mesure qu’elle se rapproche du pied de bielle. Les bielles peuvent être de longueurs différentes en fonction de la rotation nécessaire au piston pour permettre au moteur de fonctionner. Plus la bielle sera grande et plus elle mettra de temps pour effectuer une rotation.

Il existe différents types de bielles :

  • les bielles monoblocs, qui sont réalisées lors d’un moulage unique et qui demandent d’être appliquées à un vilebrequin démontable
  • les bielles assemblées, dont la tête comprend un “chapeau” maintenu au reste de l’élément grâce à des vis et à des écrous
  • les bielles fendues, qui se composent de deux bielles reliées par la tête à un même vilebrequin, mais dont chaque pied est relié à un piston indépendant

Pour pouvoir résister aux contraintes qu’elles subissent lors de leur utilisation, les bielles sont réalisées dans des matériaux extrêmement résistants. Elles sont également plus larges au niveau de la tête, qui est la partie de l’élément le plus exposé aux frictions et autres frottements lorsqu’un véhicule circule.

Representation de pistons sur un vilebrequin

Il existe différents systèmes d’attaches permettant de réduire les frottements entre la tête de la bielle et le vilebrequin, ou entre le pied de la bielle et le piston :

  • le demi-coussinet de bielle
  • le roulement à rouleaux
Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

L’utilisation de ces attaches dépend avant toute chose du type de bielle utilisée lors de l'assemblage du moteur. Si les bielles monobloc peuvent accueillir des demi-coussinets de bielle comme des roulements à rouleaux, les bielles assemblées ne peuvent, elles, accueillir que des demi-coussinets, car les roulements ont nécessairement besoin d’un vilebrequin démontable pour être installés.

Nos villes couvertes par la conduite :