Tout savoir sur les Zones à Faibles Émissions, ou ZFE

Pour lutter contre la pollution de l’air dans les zones urbaines à forte densité de population, différentes solutions ont été mises en place dans un grand nombre d’agglomérations. L’une de ces solutions, certainement la plus institutionnelle, est la mise en place dans de nombreuses agglomérations de Zones à Faibles Émissions, dont la finalité est de n’autoriser la circulation dans la zone concernée qu’à des véhicules respectant un volume maximal d’émissions de gaz à effet de serre, en sanctionnant la présence des autres véhicules en circulation dans cette même zone.

AU SOMMAIRE :

Pot d echappement d une voiture polluante

Qu’est-ce qu’une Zone à Faibles Émissions ?

Une Zone à Faibles Émissions, ou ZFE, est une zone géographique de haute densité urbaine dans laquelle seuls les véhicules respectant certains niveaux de vignette Crit’Air, afin de protéger les habitants de ces zones fortement urbanisées face à la pollution routière, qui est l’une des principales sources de pollution dans les villes.

L’objectif des Zone à Faibles Émissions est donc de pousser les usagers de la route vivant dans ces zones à forte densité à changer leur véhicule polluant pour une voiture plus respectueuse de l’environnement.

La liste des véhicules autorisés à circuler dans les Zones à Faibles Émissions se réduit au fil des années jusqu’au 1er janvier 2024, date à laquelle seuls les véhicules possédant une vignette Crit’Air 0, 1 ou 2 seront autorisés à rouler dans les ZFE.

Les restrictions de circulation actuellement mises en place dans les différentes villes peuvent s’appliquer en continu, ou bien seulement pour certaines catégories de véhicules et à certaines plages horaires définies.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quelles sont les sanctions en cas de non-respect des Zone à Faibles Émissions ?

Les usagers de la route qui ne respecteraient pas les restrictions adoptées dans une Zone à Faibles Émissions en entrant dans l’une de ces zones avec un véhicule possédant une vignette Crit’Air supérieure aux restrictions de véhicules appliquées dans chaque zone recevront une contravention accompagnée par une amende de 68 euros pour un véhicule léger et de 135 euros pour un véhicule lourd, tel qu’un camion ou un bus.

Voitures polluantes en agglomération

Quelles agglomérations ont déjà adopté des Zone à Faibles Émissions ?

Les usagers de la route circulant en France peuvent rencontrer des Zone à Faibles Émissions dans l’hexagone à Paris et la métropole du Grand Paris, Rouen, Reims, Nancy, Lyon, Saint-Étienne, Grenoble, Nice et Toulouse.

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an

Quelles agglomérations vont adopter des Zone à Faibles Émissions à l’avenir ?

En plus des 9 Zones à Faibles Émissions déjà mises en place en France, un grand nombre de nouvelles Zones à Faibles Émissions devraient bientôt voir le jour afin de permettre une réduction de 40% de la pollution de l’air dans les agglomérations dès 2025.

Les agglomérations qui accueilleront dans l’avenir une Zone à Faibles Émissions sont celles de :

  • Lille
  • Dunkerque
  • Béthune
  • Valenciennes
  • Douai - Lens
  • Amiens
  • Metz
  • Nancy
  • Mulhouse
  • Clermont-Ferrand
  • Dijon
  • Annemasse
  • Annecy
  • Chambéry
  • Toulon
  • Aix-Marseille
  • Avignon
  • Nîmes
  • Montpellier
  • Perpignan
  • Pau
  • Bayonne
  • Bordeaux
  • Limoges
  • Orléans
  • Tours
  • Angers
  • Nantes
  • Saint-Nazaire
  • Le Mans
  • Brest
  • Rennes
  • Caen
  • Le Havre