L’agressivité de certains conducteurs au volant

L’agressivité est un état psychologique du conducteur pouvant le pousser à commettre différentes formes de violences à l’encontre d’autres usagers de la route. La violence, qu’elle soit physique ou verbale, représente une atteinte à l’intégrité physique ou psychique des personnes, et est notamment couverte par les articles 222-7 et suivants du Code Pénal.

Conductrice en colere

Les différentes formes d'agressivité au volant

Il arrive fréquemment que, dans des situations de fort stress ou de forte frustration, les automobilistes se laissent emporter par leurs pulsions, et laissent ainsi libre cours à leur agressivité.

L’agressivité verbale

La violence verbale est une forme de violence comprenant différentes formes d’incivilités exprimées à l’oral, et notamment

  • des injures
  • des humiliations
  • des menaces

Cette forme de violence peut être fréquemment rencontrée au volant lorsque des usagers font face à une situation stressante ou dangereuse. La violence verbale leur permet donc, à tort, de se libérer partiellement de leur frustration.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

L’agressivité physique

Si elle se fait plus rare au volant, la violence verbale des usagers peut parfois passer au cran supérieur et se transformer en violence physique.

L’idée de violence physique regroupe tout choc, bousculade ou coup, porté de façon intentionnelle ou non et laissant une empreinte physique et/ou psychologique sur un autre être humain.

La violence physique peut se rencontrer dans différentes situations de conduite, notamment après une incivilité ou le non-respect de la part d’un usager de certaines règles du Code de la route. Cette forme de violence est aussi l’une des raisons pour laquelle les inspecteurs du permis ne donnent plus les résultats du permis directement aux candidats, ceux-ci pouvant effectivement faire preuve d’une violence extrême suite à la réception d’un avis défavorable.

Que faire face à des usagers agressifs?

Face à des usagers de la route faisant preuve d’agressivité au volant, il est fortement conseillé aux automobilistes d’adapter leur allure. Comme il est rare qu’un automobiliste en état de rage puisse reprendre ses esprits de lui-même, il est donc nécessaire pour le conducteur respectueux du code de la route de mettre assez de distance entre l’usager agressif et lui-même afin qu’il ne représente plus une menace pour lui.

Il existe différentes solutions pour maintenir une distance de sécurité suffisante entre deux véhicules, selon si l’usager dangereux se trouve devant ou derrière l’usager responsable.

Si l’usager dangereux est devant soi

Il arrive qu’un conducteur agressif puisse se retrouver devant un conducteur responsable et ait un comportement routier inadapté, en réalisant une "queue de poisson" par exemple, ou en ayant un comportement visiblement agressif (usage excessif des avertisseurs lumineux et sonores, fortes gesticulations dans l’habitacle, …).

Dans ce cas de figure, il est très fortement conseillé aux conducteurs respectueux du Code de la route de réduire leur vitesse et de s’assurer de laisser un espace de sécurité suffisant entre les deux véhicules.

Si l’usager dangereux est derrière soi

Si le conducteur attaché au respect du Code de la route se retrouve devant un conducteur visiblement énervé et imprudent, il est recommandé de ralentir progressivement l’allure pour pousser au dépassement l’usager énervé, ou de changer de voie pour le laisser passer, dans la mesure du possible permis par la signalisation.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !