Aborder une intersection

Lors de certains trajets sur le réseau routier français, le fait d’aborder certaines intersections est loin d’être un parcours de santé. Aussi, il convient de focaliser son attention sur les mouvements des autres usagers avant même d’avancer. Ensuite, il faudra respecter les indications fournies par les éléments de signalisation et en l’absence de ces derniers, appliquer la règle de la priorité à droite. Dans tous les cas, chaque changement de direction doit être porté à l’attention de tous à l’aide des clignotants. Enfin, en fonction du type d’intersection qui sera abordé, il faudra adopter un comportement adapté afin de ne pas créer de situation dangereuse.

Intersection en pleine ville de nuit

Comment aborder une intersection en toute sécurité ?

Comme souvent lorsqu’il est question de conseiller les usagers de la route, la première règle à respecter est d’être particulièrement attentif à son environnement de conduite. Cela est d’autant plus important quand il s’agit d’aborder une intersection en toute sécurité, car les mouvements possibles des autres usagers sont nombreux. Aussi, plutôt que de tenter de forcer le passage à tout prix, il faudra de temps en temps faire preuve d’une bonne dose de courtoisie et d’un peu de souplesse. Parfois, les conditions de circulation sont si particulières, qu’elles ne permettent tout simplement pas d’appliquer à la lettre le Code de la route et c’est à chaque conducteur de faire en sorte d’adapter son comportement pour ne pas générer de ralentissement supplémentaire, et permettre aux autres usagers de circuler en toute sécurité.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Appliquer les règles du Code de la route

Aux abords d’une intersection, il convient de bien respecter l’espace disponible dans une voie de circulation afin de ne pas empiéter dans les autres voies. Même si la tentation est parfois très forte durant les heures de pointe, il vaut mieux éviter de changer de voie toutes les 5 minutes et, quand cela est possible, il faudra se décaler sur la voie de gauche pour laisser les véhicules s’insérer plus facilement. En l’absence d’éléments de signalisation, les règles apprises dans le code de la route stipulent que c’est la priorité à droite qui doit être appliquée. De plus, pour tourner sur la gauche, le véhicule qui coupe la route à un autre véhicule qui va tout droit ne sera pas prioritaire.

🚦 Consultez la définition complète d’une intersection 🚦

Pour qu’elles soient visibles même de nuit, les intersections qui se trouvent hors agglomération sont indiquées à l’aide de balises blanches dotées d’une bande rouge. Enfin, les chemins ruraux sont rarement prioritaires lorsqu’ils débouchent sur une route où la vitesse maximale autorisée est supérieure à 70 km/heure.

Utiliser ses clignotants

Qu’il s’agisse d’une intersection standard, d’un rond point ou encore d’un carrefour giratoire, il est obligatoire pour chaque conducteur d’utiliser ses clignotants. Cela lui permet d’indiquer clairement ses intentions aux autres usagers, et donc de réduire les risques de collisions. Encore faut-il qu’il prenne le temps de vérifier la faisabilité de sa manœuvre avant de s’engager. En effet, l’utilisation des clignotants n’offre aucune priorité sur les autres véhicules, et avant de s’orienter dans une direction plutôt qu’une autre, il faut s’assurer que cela n’engendrera aucune gêne pour les autres conducteurs. Dans le cas contraire, il conviendra de faire preuve de patience...

Adapter son comportement au type d’intersection abordé

Même si cela paraît très logique : on n’aborde pas un carrefour doté de feux tricolores de la même manière qu’une intersection en T. En premiers lieux parce que les éléments de signalisation implantés ne sont pas les mêmes, mais aussi parce que la visibilité et le comportement des autres usagers seront totalement différents. Par exemple, en présence de feux de signalisation, il faudra tout d’abord veiller à s’insérer dans la bonne voie puis attendre que le feu qui nous concerne soit vert pour avancer alors que sur un giratoire, c’est la priorité au premier engagé qui sera observée.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

On pourrait penser à tort que ces quelques conseils ne s’adressent qu’aux conducteurs de véhicules terrestres à moteur. Les cyclistes, du fait de leur vulnérabilité en cas de collision, doivent eux aussi redoubler d’attention avant d’aborder une intersection. Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, les règles du Code de la route s’appliquent également à leur trajet afin de leur permettre de circuler en toute sécurité en dehors des pistes cyclables qui leur sont réservées. Malheureusement, les derniers chiffres publiés par la sécurité routière font état d’une augmentation de 22 % des cyclistes tués sur les routes en sept ans.