Les cyclistes peuvent-ils passer aux feux rouges dans Paris ?

Combien d’utilisateurs de Vélib’ ont rêvé de pouvoir passer aux feux rouges dans Paris en toute légalité ? Presque tous  ! Et pour cause, cette pratique leur permet de gagner un temps précieux en l’absence de piétons. Après une expérimentation de deux ans dans les zones 30 du 10e arrondissement la mairie de Paris a décidé d’étendre cette nouvelle disposition à plusieurs zones en implantant de nouveaux éléments de signalisation. Même si cela ne donne pas la priorité aux cyclistes, ils peuvent ne pas s’arrêter à un feu rouge en l’absence d’autres usagers afin de continuer tout droit ou de tourner à droite en toute sécurité.

Les cyclistes peuvent passer aux feux rouges dans Paris lorsque la signalisation les y autorise

Depuis que le vélo est redevenu un moyen de transport dans l’air du temps, de plus en plus de conducteurs de véhicule à moteur se plaignent du comportement peu respectueux du Code de la route de certains cyclistes. Entre les dépassements par la droite, la circulation en sens interdit ou encore les franchissements de feux rouges, la majeure partie des cyclistes commettent des infractions à la pelle. Pourtant, après une expérimentation de 2 ans dans le 10e arrondissement, la maire de Paris a décidé de mettre en place les dispositions prévues par l’arrêté du 12 janvier 2012. Ainsi, dans les zones 30 uniquement, les cyclistes peuvent passer aux feux rouges dans Paris, sous certaines conditions.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

La signalisation du « cédez-le-passage cycliste » au feu rouge

Pour savoir au niveau de quelles intersections les cyclistes peuvent passer aux feux rouges dans Paris, il suffit d’observer avec attention la signalisation. En effet, lorsque :

  • des panonceaux triangulaires sont placés sous un feu tricolore
  • des feux jaunes clignotants montrent une silhouette de vélo ainsi qu’une flèche

La règle d’autorisation de franchissement du feu s’applique dans le sens indiqué la flèche. Bien entendu, en l’absence de ces éléments de signalisation, le fait de franchir un feu rouge est une infraction sanctionnée par une amende forfaitaire de 135 euros.

Les piétons toujours prioritaires

En dépit des facilités accordées aux cyclistes pour passer les feux rouges dans Paris, les piétons demeurent prioritaires sur les passages piétons. Aussi, s’ils veulent traverser la chaussée pour se rendre sur le trottoir d’en face, il faudra leur céder le passage. Par ailleurs, les autres usagers de la route le sont également s’ils sont déjà engagés sur le carrefour. Ainsi, pour éviter d’être en collision avec un véhicule à moteur, les cyclistes devront être vigilants, quitte à devoir attendre quelques secondes.

Quel est l’impact de cette nouvelle mesure sur l’accidentologie dans Paris ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, à l’issue de la phase d’expérimentation, Christophe Najdovski, qui occupait le poste adjoint chargé des transports à la mairie de Paris, a présenté un bilan plus que positif. Aucun accident n’a été causé par des cyclistes dans les zones limitées à 30 km/heure, où ces derniers pouvaient passer aux feux rouges. De plus, cela n’a entraîné aucune gêne particulière chez les autres usagers de la route et plusieurs milliers de panneaux de signalisation de « cédez-le-passage cycliste au feu rouge » ont été implantés dans Paris.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Qu’il s’agisse d’un simple « tourne à droite cycliste » ou d’une autorisation totale pour laisser passer les cyclistes aux feux rouges dans Paris, l’objectif reste le même : faciliter les déplacements des usagers qui choisissent de nouveaux moyens de transport plus respectueux de l’environnement. En effet, même s’il n’est pas aisé, en première lecture, de comprendre pourquoi cette mesure a été prise par la mairie de Paris, en y réfléchissant un peu, on comprend que cela pourrait inciter certains conducteurs à troquer leur voiture contre un vélo pour gagner du temps durant leur trajet quotidien.

Nos villes couvertes par la conduite :