Le transfert du bonus auto vers son bonus moto et inversement

Le niveau de bonus ou de malus associé au véhicule motorisé qu’un usager de la route utilise au quotidien a un impact important sur le montant de sa prime d’assurance. Plus un bonus est important et plus l’usager peut être considéré comme étant un conducteur responsable aux yeux de son assureur. Or que devient le bonus ou le malus lorsqu'un usager choisit de transférer définitivement ou en parallèle de la couverture de son véhicule principal un contrat d’assurance, comme une assurance auto, vers un contrat pour une autre catégorie de véhicule, comme une assurance moto ? 

AU SOMMAIRE :

Motard a l arret passant un appel telephonique

Le transfert du bonus en cas de changement complet du mode de locomotion

Il n’est pas rare que des usagers de la route choisissent, suite à des changements dans leur quotidien, de vendre leur véhicule, une voiture par exemple, afin d’acheter un véhicule d’une autre catégorie complètement différente, comme une moto. Il est légitime que les usagers qui choisissent de changer de moyen de locomotion se demandent que deviendra le bonus associé à leur voiture s’ils décident de la revendre pour passer à la moto ou inversement.

Il est également légitime que les usagers de la route qui subissent un malus d’assurance auto se demandent s’ils continueront de subir ce même malus sur leur nouveau contrat d’assurance moto ou si celui-ci retombera à zéro.

Dans le cas du transfert d’une assurance auto vers une assurance moto, le niveau du bonus ou de malus ne changera pas à condition que l’usager qui souscrit en tant que conducteur principal le contrat d'assurance auto reste le conducteur principal de la moto, et que le deux-roues motorisé ne soit pas d’une puissance inférieure à 80 cm3.

Si ces spécificités sont bien respectées, alors peu importe le nombre de fois où le conducteur changera de mode de locomotion, son coefficient de réduction-majoration ne changera pas en fonction des différentes catégories de véhicules mais restera le même, évoluant uniquement en fonction des sinistres causés par le conducteur ou lorsqu’il atteindra le bonus 50.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Le transfert du bonus en cas d’utilisation complémentaire de différents modes de déplacement

Les usagers de la route peuvent posséder différents véhicules et peuvent circuler régulièrement au volant de tous leurs véhicules. La réglementation indique que si l’usager de la route possède plusieurs véhicules, alors le niveau du bonus doit correspondre à la moyenne des coefficients des bonus de tous les véhicules qu’il possède et qui sont assurés.

Attention toutefois car les assureurs peuvent parfaitement ajouter des conditions particulières à leurs contrats d’assurance pour permettre le transfert de bonus depuis un véhicule en particulier vers un second véhicule motorisé.

Les usagers de la route qui souhaitent souscrire différents contrats d’assurance pour différentes catégories de véhicules motorisés ne devront pas hésiter à prendre contact avec leur compagnie d’assurance afin de définir en détail comment sera géré leur transfert de bonus suite au transfert de contrat. 

Voyage en deux-roues motorise