Le vol à l’italienne, une méthode peu glorieuse pour détrousser les conducteurs

Car-jacking, vol à l’irlandaise, vol à l’italienne… Les méthodes sont nombreuses pour détrousser les automobilistes de leur véhicule ou de leurs effets personnels. Le vol à l’italienne est une méthode de distraction mise en place par deux complices ayant un rôle bien précis.

AU SOMMAIRE :

Homme en train de voler un sac par la fenêtre ouverte d'une voiture.

La technique du pneu crevé

Pour réaliser un vol à l’italienne, les protagonistes attendent que le conducteur gare sa voiture et rentre dans un commerce, une station-service… Pendant qu’il fait ses achats, l’un des arnaqueurs va aller crever le pneu du véhicule ciblé. Lorsque le conducteur revient, il retrouve son pneu à plat et n’a pas d’autre choix que de le réparer pour repartir. Le voleur attend ensuite que la victime commence à changer la roue et baisse son attention pour s’introduire dans le véhicule ouvert et y prendre tout ce qui s’y trouve comme le portefeuille, le portable, l’ordinateur et autres objets de valeur.

Dans certaines situations, un deuxième arnaqueur peut même proposer son aide à la victime afin de détourner totalement son attention du véhicule. Il convient donc d’être vigilant : si vous retrouvez votre pneu crevé, pensez à bien verrouiller votre voiture avant de vous mettre à changer la roue. N’hésitez pas à observer les environs autour de vous pour vérifier qu’il n’y ait pas une personne suspecte dans les environs. Attention aussi à l’aide qu’on vous propose : dans certains cas, cela peut être dans le seul but de vous nuire. Le vol à l’italienne part du même principe que le vol à la roulotte, qui consiste à voler des objets dans un véhicule. La seule différence est que les arnaqueurs ne s’embêtent pas à réaliser une mise en scène : ils se contentent de forcer les fenêtres pour dérober ce qui se trouve dans l’habitacle.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Comment réagir en cas de vol dans son véhicule ?

La première chose à faire est d’aller porter plainte dans un commissariat et d’envoyer le récépissé de plainte à votre assureur. Il vous faudra faire un inventaire des objets personnels dérobés ainsi que des potentielles dégradations constatées sur le véhicule.  Malheureusement, les vols d’effets personnels dans les voitures sont difficiles à prouver s'il n’y a pas de tentative d’effraction. Si certaines personnes assistent à la scène, n’hésitez pas à recueillir leur témoignage pour appuyer vos dires face à l’assurance auto. Mis à part l’assurance tous risques, très peu de contrats d’assurance vont protéger un assuré contre un vol d’objets personnels. L’indemnisation dépendra aussi de l’endroit du véhicule au moment du véhicule et notamment s' il était verrouillé ou non. Les usagers de la route doivent aussi être prudents face aux autres arnaques, comme l'arnaque à l'irlandaise.