Tout savoir sur la zone d’incertitude

La principale différence entre un jeune conducteur et un possesseur du permis de conduire expérimenté est leur capacité à anticiper les événements qui surviendront durant leurs différents trajets. Ainsi, avec l’expérience, il est possible d’adopter par anticipation le bon comportement en prévision des déplacements des autres usagers. Qu’il s’agisse des piétons, des cyclistes, des scooters ou encore des autres véhicules à moteur, chaque usager de la route se déplace en étant entouré d’une zone d’incertitude. Plus un conducteur s’approchera du centre de ces zones particulièrement dangereuses, plus le risque d’accident de la route sera important.

Des déplacements à anticiper pour limiter le danger

Sans doute est-ce pour débuter cet apprentissage très spécifique que, dès les premières leçons de conduite, les moniteurs enseignent à leurs stagiaires l’importance de bien se positionner sur la chaussée. Si, dans un premier temps, les leçons s’orientent très rapidement sur la position du véhicule par rapport à l’accotement et aux trottoirs, elles s'orientent ensuite vers le partage de l’espace routier avec les autres usagers.

🚦 Consultez la définition complète de la zone d’incertitude 🚦

Cette évolution dans les différentes thématiques enseignées permet de déterminer pour chaque type d’usager la dimension et la forme de leur zone d’incertitude, et donc de limiter l’effet de surprise qu’un mouvement rapide pourrait engendrer. Au fil du temps, les candidats au permis de conduire seront en mesure d’adapter la direction, la trajectoire et la vitesse de leur véhicule afin de réduire les risques d’accident liés à la zone d’incertitude.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Les usagers vulnérables

Généralement, on parle d’usagers vulnérables pour faire référence aux différentes catégories de piétons qui se déplacent sur les trottoirs. Tout pourrait être très simple s’ils n’étaient pas régulièrement amenés à traverser la chaussée pour changer de direction. Même s’il est vivement conseillé d’utiliser les passages piétons, il est fréquent de croiser des piéton ne s’embarrassant pas avec les conventions et décidant de traverser en dehors des clous. Enfin, il n’est pas exclu qu’un piéton se retrouve dans l’obligation de descendre du trottoir pour contourner un obstacle qui lui bloque la route. Dans tous les cas, les conducteurs de véhicules à moteur devront bien établir les zones d’incertitude de chacun, même si les déplacements sont réalisés à faible vitesse, afin de limiter les risques de collision.

Les deux-roues

Qu’il s’agisse de vélos, de scooters ou encore de motos, les deux-roues se déplacent en étant entourés par une zone d’incertitude en forme d’ampoule. Leur maniabilité et leur capacité à prendre de la vitesse sont aussi bien un atout qu’une source de danger, car cela se manifeste généralement par la réalisation d’écarts parfois importants. En effet, c’est à l’aide d’un mouvement de guidon qu’il leur sera possible d’éviter un piéton, un choc avec une portière ouverte ou un véhicule.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Les autres véhicules à moteur

Auto, bus, fourgons et autres véhicules de transport en commun sont également encerclés par une zone d’incertitude. La taille de cette zone d’incertitude est étroitement liée à leurs dimensions respectives, qui rendent leurs écarts de trajectoires sur les voies de circulation très dangereux pour les autres usagers. Même si l’usage des clignotants est obligatoire pour signaler un changement de direction, il semblerait que certains conducteurs omettent totalement d’effectuer les contrôles visuels avant de déboîter. Le résultat est sans appel, le nombre de blessés sur la route a augmenté de 2,6 % en 2016.

Bien qu’ils ne soient pas considérés comme des usagers de la route, les animaux sont fréquemment amenés à traverser des voies de circulation. Leurs déplacements sont particulièrement difficiles à apprécier, car ils ne répondent à aucune logique et de fait, sont une source de danger importante. Aussi, même lorsque la signalisation ne met pas en garde les conducteurs de la présence possible d’animaux, il est important de bien rester concentré afin de percevoir chaque mouvement pour éviter une collision dont les conséquences sont souvent mortelles.

Nos villes couvertes par la conduite :