Compétence 2 : appréhender la route et y circuler dans un trafic normal

La compétence 2 intervient dans la suite logique de la compétence 1 : maîtrise du véhicule dans un trafic faible ou nul. Durant cette phase de l'apprentissage de la conduite, l'apprenti devra aborder en détail les règles de signalisation, l'observation active de celle-ci tout en progressant dans sa maîtrise du véhicule depuis des aménagements de la voirie plus complexes. Avant de passer aux compétences suivantes du Référentiel pour l’Éducation à une Mobilité Citoyenne (REMC), l’une des sous-compétences à acquérir concerne les intersections, ainsi que le changement de direction.

Moniteur du permis de conduire

C2  : Le 2e niveau de compétence du Référentiel pour l’Éducation à une Mobilité Citoyenne

Cette nouvelle étape du programme d'apprentissage de la conduite est réalisée une fois que le candidat au permis B a acquis les compétences de base, qui permettent de s'installer en toute sécurité au volant d'une automobile, de contrôler le tableau de bord au démarrage de celle-ci afin de circuler sur une courte distance en ligne droite.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

À présent, c'est sa bonne compréhension des règles de signalisation et sa capacité d'observation, qui vont lui permettre de franchir un nouveau cap. Aussi, il est conseillé de commencer à prendre des leçons de conduite dès l'obtention de l'examen du Code pour tirer profit des connaissances acquises en matière d’éléments de signalisation, de règles de priorité et d'interdiction. Par la suite, le moniteur de la conduite pourra intégrer dans le parcours de chaque leçon la traversée de divers aménagements routiers. L'objectif est d'atteindre naturellement le niveau nécessaire pour passer à la compétence 3 : circuler dans des conditions difficiles et partager la route.

Candidate au permis de conduire

De la signalisation à la circulation, quelles sont les 8 sous-compétences à acquérir  ?

La compétence 2 : appréhender la route et y circuler dans un trafic normal est composé de 8 sous-compétences. Celles-ci ne seront pas obligatoirement abordées dans un ordre précis, mais elles seront dans tous les cas enseignées avant d'être évaluées après chaque séance de formation pratique.

  • C2a - Connaître les principales règles de circulation ainsi que la signalisation
  • C2b - Tenir compte de la signalisation verticale et horizontale
  • C2c - Rechercher les indices utiles
  • C2d - Utiliser toutes les commandes
  • C2e - Adapter sa vitesse aux situations
  • C2f - Choisir la voie de circulation
  • C2g - Maintenir les distances de sécurité
  • C2h - Franchir les différents types d'intersection et y changer de direction
voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Durant cette deuxième étape du Référentiel pour l’Éducation à une Mobilité Citoyenne (REMC), les écoles de conduite peuvent également réaliser des sessions de réflexion autour de thèmes relatifs à la Sécurité routière ainsi qu'au Code de la route. Cela permet de sensibiliser les futurs conducteurs aux notions de courtoisie et de partage de l'espace routier.

Apprentissage du permis

Une fois que l'acquisition de ces 8 sous-compétences est faite, la compétence 2  : appréhender la route et y circuler dans un trafic normal est considérée comme validée. Le candidat au permis de conduire sera donc en mesure de réaliser les contrôles nécessaires pour respecter la signalisation horizontale et verticale lorsqu'il circule tout en maintenant la trajectoire de son véhicule sans dépasser la vitesse autorisée. D'ailleurs, les apprentis conducteurs les plus téméraires auront également réalisé leur premier dépassement.

Nos villes couvertes par la conduite :