Doit-on décrocher le Code de la route pour pouvoir conduire une voiture sans permis ?

Même s’ils circulent au volant de véhicules à la puissance fortement bridée, les conducteurs de voitures sans permis croisent en permanence d’autres usagers dont ils doivent anticiper les mouvements, ainsi que différents éléments de signalisation dont ils doivent connaître la signification pour pouvoir conduire sans représenter un danger pour eux-même ou pour les autres. Si l’obtention du permis de conduire représente une première garantie de conduite sécuritaire en prouvant que l’usager sait quels comportements il devra adopter en fonction des situations de conduite, toutes les catégories de permis de conduire permettant à leur détenteur de rouler dans une voiture sans permis ne nécessitent pas l’obtention préalable du Code de la route pour leur être délivrées.

AU SOMMAIRE :

Voiture sans permis en stationnement

Code de la route et quadricycles à moteur légers

Les usagers de la route souhaitant circuler au volant d’une voiture sans permis n’ont pas l'obligation de décrocher l’examen du Code de la route, tant qu'ils se contentent de la conduite des voiturettes appartenant à cette catégorie de véhicules.

Les usagers nés le 31 décembre 1987 ou avant peuvent conduire une voiture sans permis sur le territoire français sans qu’ils n’aient besoin de décrocher la moindre autorisation de conduite. Ces usagers n’ont pas besoin de suivre de formation, qu’elle soit pratique ou théorique.

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an

Ce n’est cependant pas le cas pour les usagers nés après cette date. Tous ces conducteurs devront, pour pouvoir circuler au volant d’une voiture sans permis appartenant à la catégorie des quadricycles légers, obtenir la catégorie AM du permis de conduire, anciennement nommée le BSR. S’ils n’ont pas besoin de passer leur examen du Code de la route pour que cette autorisation de conduite leur soit remise, les candidats doivent néanmoins justifier d’une formation théorique. Les connaissances théoriques du candidat en matière de circulation et de sécurité routière peuvent être validées par l’obtention de l’ASSR de niveau 1, l’ASSR de niveau 2 ou encore l’ASR

En ayant obtenu l’une de ces trois attestations, le candidat peut prouver qu’il possède l’ensemble des connaissances lui permettant de circuler sur un cyclomoteur ou d’une voiture sans permis en toute sécurité, et ceci dès l’âge de 14 ans.

Voiturette circulant au niveau d'un carrefour à sens giratoire

Code de la route et quadricycles à moteur lourds

Si la délivrance de l’autorisation  de conduite d'une voiturette légère ne nécessite pas que le candidat ait obtenu son Code de la route, il n’en va pas de même pour la conduite des voiturettes appartenant à la catégorie des quadricycles à moteur lourds.

En effet, pour pouvoir obtenir l'attestation permettant la conduite d'un véhicule de catégorie B1 et être donc autorisé à circuler au volant de ce type de voitures sans permis, l’usager de la route doit décrocher l’épreuve théorique générale après avoir suivi une formation complète au Code de la route. Pour être autorisés à conduire des quadricycles à moteur lourds, les usagers de la route doivent ensuite suivre une formation pratique équivalente à celle suivie par les candidats se formant pour passer l’examen du permis B. L’épreuve finale qui permettra à l’aspirant conducteur de décrocher ou non son permis B1 est calquée sur l’épreuve du permis B classique, à ceci près qu’elle est spécialement adaptée pour suivre les limitations techniques des quadricycles à moteur lourds.

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an