Les sabots de police, aussi connus sous l’appellation “sabots de Denver”, sont des dispositifs utilisés par les forces de l’ordre pour procéder à l'immobilisation d'un véhicule. Certains particuliers l’utilisent également en tant qu’antivol, notamment sur les voitures de luxe. L’usage précis des sabots de police est défini par le code de la route.

Sabot des forces de l'ordre immobilisant un vehicule

Tout savoir sur les sabots de police

Les sabots de police ont été adoptés en France à la fin des années 60. Pourtant,ceux-ci ont vu le jour à Denver, aux États-unis, sous l’impulsion de Frank Marugg. Ce dernier a présenté son invention aux forces de l’ordre afin de résoudre les problèmes de dégradations ainsi que le vol des véhicules lors de leur mise à la fourrière. À cette époque, la municipalité dont dépendait la fourrière était obligée d’indemniser les propriétaires. Si les premières utilisations datent de 1955, le brevet n’a été validé qu’en 1958.

Les caractéristiques des sabots de police

Le sabot de Denver est composé de plusieurs mécanisme en acier  :

Le premier est un conduit en forme de rectangle sur lequel est fixé un disque dont la taille permet de se superposer à la roue d’une voiture. La partie rectangulaire est équipée d’une serrure qui se ferme à clé afin de bloquer l’accès au dispositif qui resserre les deux morceaux du sabot.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

La deuxième est une pince bloquante dont la profondeur est variable, qui s’installe sur la plupart des largeurs de roues. Chaque bord de la pince peut contenir le disque de flasque, dont la section inférieure est dotée d’un dispositif qui bloque la roue pour l'empêcher de tourner en créant un pression forcée sur le bitume. Ainsi, même si le contrevenant tentait de circuler avec le sabot, cela ne serait pas possible. Ce dispositif est doté de 2 serrures différentes qui permettent de bloquer les parties hautes et les parties basses.

Utilisation et fonctionnement

Les sabots de police ont l’avantage de disposer d'un fonctionnement simple et d'une courte mise en œuvre. En effet, l'installation demande moins d'une minute, le retrait mois d'une trentaine de secondes et ces actions se réalisent très facilement. Peu importe le côté de la route que l’on bloque, il suffit d’insérer le cylindre qui retient le disque de flasque sur l’un des deux pans de la pince.

Automobile immobilisee par un sabot de police

Ensuite, il faudra le serrer sur cette dernière à l'aide d'une clé spécifique. Enfin, pour bloquer l’accès au système de serrage, il suffit de fermer à clé l'ouverture qui permet d'accéder au boulon de serrage.

Dans quels cas utilise-t-on les sabots de police ?

D’un point de vue légal, les sabots de police sont utilisés dans 3 cas très précis.

Les contraventions de stationnement

Ici, il s’agit de bloquer le véhicule qui ne respecte pas les règles de parking à l’emplacement où il se trouve. Dans certains cas, le sabot de Denver peut être apposé en attendant l’arrivée d’un véhicule de fourrière.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

La saisie du véhicule

Le véhicule peut également être immobilisé avec un sabot de police à l’occasion des opérations d’une saisie-vente. Pour ce type de la situation, les formalités mise en place sont les mêmes que celles qui sont mises en place lors d'une saisie-vente, et l’intervention d’un huissier est nécessaire. Ce dernier notifie un commandement de payer au propriétaire du véhicule sous huitaine après l'immobilisation.

L’utilisation des sabots de Denver n’est autorisée que pour les forces de l’ordre. Aussi, un particulier ou une société privée qui en utiliseraient un pour bloquer un véhicule serait dans l’illégalité. Cela vaut, même si le stationnement du véhicule constitue une gêne ou s’il ne respecte pas un règlement d’usage, pour un parking privatif par exemple.

Nos villes couvertes par la conduite :