Gendarme devant un ordinateur sur un bureau

La déléguée à la sécurité routière est générale de gendarmerie

La générale de gendarmerie Florence Guillaume a été nommée déléguée interministérielle à la sécurité routière. Elle prendra ses nouvelles fonctions à partir du 19 septembre 2022.

Un nouveau visage à la tête de la sécurité routière

Jusqu’alors conseillère gendarmerie de tous les premiers ministres depuis Édouard Philippe, la générale de gendarmerie Florence Guillaume va très bientôt quitter ses fonctions à Matignon pour diriger la Délégation de la sécurité routière. Elle prend la suite de David Julliard, qui occupait cette fonction en intérim après le départ de Marie Gautier-Melleray.

C’est la seconde fois, après la nomination de Frédéric Péchenard, commissaire divisionnaire de police et délégué à la sécurité routière de 2012 à 2014, que la Délégation de la sécurité routière ne sera pas dirigée par un magistrat ou une personnalité politique mais par un agent des forces de l’ordre ayant connu les interventions de terrain, puisque la générale Florence Guillaume a débuté sa carrière en tant que commandant du peloton d’intervention de la gendarmerie mobile à Arras.

Quel est le rôle de la déléguée à la sécurité routière ?

En tant que déléguée à la sécurité routière, Florence Guillaume aura un rôle extrêmement important puisque c’est à son initiative que seront développées les opérations de communication et de sensibilisation à destination des usagers de la route, quelle que soit la forme qu’elles prendront. 

Mais la délégation à la sécurité routière connaît également un certain nombre de missions importantes liées à la formation des nouveaux conducteurs, puisque c’est cette administration qui définit et encadre l’organisation des formations à la conduite ainsi que des présentations à l’examen du permis de conduire.

Enfin, la délégation à la sécurité routière possède également des missions liées à la répression des comportements contraires aux règles du Code de la route puisque c’est elle qui conçoit et qui déploie les dispositifs permettant de relever automatiquement les infractions.