Mannequins de crash-test

Accidents de voiture : plus de risques pour les femmes

Une étude publiée récemment démontre que même en cas de port de la ceinture de sécurité, les risques sont plus importants pour les femmes que pour les hommes.

Les femmes plus à risque lors d’un accident de la route

Une étude menée récemment par la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) montre que les femmes ont 73% de risques en plus d’être blessées que les hommes suite à une collision frontale avec une autre voiture, et auraient même 18% de chances en plus de trouver la mort que les hommes suite à un accident.

La raison derrière ces chiffres importants tiendrait dans le fait que les femmes ont l’habitude de conduire des voitures plus petites que les hommes, et qui s’avèrent souvent moins sécuritaires que les voitures d’une taille plus importante.

Des blessures plus importantes du fait des mannequins utilisés lors des crash-tests

Les résultats de l’étude montrent également que les femmes subissent généralement les dommages plus importants que les hommes lors d’un même accident car les crash-tests sont réalisés à partir de mannequins calqués sur l’anatomie des hommes. Les résultats validés et les accessoires de sécurité intégrés dans les voitures sont donc parfaitement adaptés à la morphologie masculine, mais peuvent impliquer des risques supplémentaires pour d’autres usagers de la route à la morphologie différente, et notamment les femmes.

Ainsi, les femmes seraient plus souvent sujettes au risque du coup du lapin que les hommes à cause des équipements de sécurité inadaptés à leur morphologie.

Des différences qui ont tendance à s’estomper avec les nouvelles voitures

Une autre étude NHTSA montre que la situation va en s’améliorant puisque les dernières générations de voitures tendent à réduire activement l’écart de sécurité existant entre les différentes morphologies d’usagers de la route. Ainsi, les femmes n’auraient que 2,9% de chances de plus de décéder dans un accident de la route que des hommes dans une voiture construite entre 2015 et 2020, contre 18% pour une voiture construite entre 1960 et 2009.