Velo et terrasse sur un trottoir

Les trottoirs seront-ils bientôt uniquement réservés aux piétons ?

Devant l’augmentation du nombre de collisions impliquant des piétons et des trottinettes électriques ou des vélos ayant lieu sur les trottoirs, le Conseil national de la sécurité routière envisage de sanctuariser dans la loi le fait que les trottoirs sont réservés aux piétons.

Rendre les trottoirs plus sécuritaires pour les piétons en les interdisant aux autres usagers

Le Conseil national de la sécurité routière estime que pour réduire les risques de collision entre des vélos ou des trottinettes électriques et les piétons, il faudrait que la législation française intègre définitivement le trottoir comme étant une portion de la voirie uniquement destinée à la circulation ainsi qu’à l’usage des piétons. Le souhait que le trottoir soit défini comme étant physiquement séparé de la chaussée, le rendant ainsi détectable par l’ensemble des conducteurs.

Actuellement, le trottoir n’est pas clairement défini dans le Code de la route. Cette portion spécifique, qui correspond simplement à ce qui reste de la chaussée, laisse de moins en moins de place aux piétons à cause de la présence d’éléments de signalisation, de poubelles ou bien encore de deux-roues en stationnement.

Les trottoirs, une zone de sécurité pour les vélos

Si de nombreux vélos se retrouvent à circuler sur les trottoirs, cela tient en partie du fait qu’un nombre de cyclistes peuvent se sentir en danger lorsqu’ils roulent sur la chaussée à proximité des voitures, qui ne font pas toujours bien attention à leur présence. Pour une membre du Conseil national de la sécurité routière, il faut repenser la présence et la taille des pistes cyclables, qui ne sont pas toujours suffisamment larges pour accueillir tous les vélos qui circulent.