Les transports en commun sont-ils prioritaires ?

Si croiser une rame de métro ou de RER résulte de l’impossible, dans les grandes agglomérations, les véhicules conduits par des particuliers croisent régulièrement le chemin de véhicules de transport en commun. Aussi, il est important de bien connaître les règles de priorité qui s’appliquent en présence d’un bus ou encore d’un tramway. Peu de conducteurs le savent, mais les bus ne sont prioritaires que quand ils quittent leur arrêt. Par contre, les trams sont presque toujours prioritaires puisqu’ils circulent sur des voies qui leurs sont dédiées. Enfin, en présence d’un ou plusieurs véhicules prioritaires, comme une ambulance du samu en mission par exemple, le véhicule de transport en commun devra lui aussi céder le passage.

Tramway rouge circulant en agglomeration

En ville, les règles de priorité changent en présence de véhicules de transports en commun

Lorsqu’ils circulent dans un centre-ville, les conducteurs doivent non seulement être attentif aux différents éléments de signalisation, mais également aux autres usagers. Les voies de bus, les pistes cyclables ainsi que les voies de trams, même si elles facilitent les déplacements d’une catégorie d’usagers de la route, augmentent également les risques d’accidents de la route dans les agglomérations. De plus, les règles de circulations qui régissent les déplacements des bus et des trams ont un impact direct sur les règles de priorité extraites du Code de la route. Aussi, la prudence est de mise en présence de véhicules de transport en commun.

Second schéma montrant les règles de priorité relatives aux tramway.

Les bus sont prioritaires lorsqu’ils quittent leur arrêt

Même si beaucoup de conducteurs préfèrent doubler le plus rapidement possibles les bus de transport en commun, car leur allure est généralement très faible, cela n’est pas toujours possible. En effet, ce ceux-ci sont prioritaires lorsqu’ils quittent leur arrêt et les conducteurs devront donc leur céder le passage pour ne pas commettre d’infractions découvertes durant leur apprentissage du Code de la route. Même si cela n’est pas une obligation, il est vivement conseillé de leur faciliter leur passage aux intersections et dans les rues étroites, pour aider à maintenir une circulation fluide sur ces voies.

Les tramways sont prioritaires sur leurs voies

De plus en plus d’agglomérations disposent d’un réseau de tramways qui permet de transporter les usagers plus rapidement grâce à des voies de circulations qui leurs sont dédiées. Cependant, il n’est pas rare que les automobilistes et les motards doivent en partie les franchir. Aussi, en l’absence de feu tricolore et de panneaux de signalisation, ces usagers de la route devront absolument céder le passage au transport en commun arrivant face à eux.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Que faire en présence de véhicules prioritaires et de véhicules de transports en commun ?

Lorsqu’un véhicule prioritaire est en mission, tous les usagers, y compris les véhicules de transport en commun, doivent lui céder le passage. Une fois cela fait, les règles de priorités de base devront être appliquées afin que la circulation puisse reprendre.

Dernier schema presentant les regles de priorite a l'approche des tramways.

Au-delà des aspects purement réglementaires, il est essentiel pour les conducteurs de véhicules à moteur de faire preuve de vigilance en présence d’un bus ou d’un tram. En effet, en plus de marquer des arrêts fréquents, les véhicules de transport en commun entraînent des mouvements de piétons au niveau de leurs portes. Aussi, pour éviter de renverser ces usagers vulnérables, les conducteurs circulant derrière ces véhicules de transport en commun ou à leur niveau devront réduire leur allure et devront multiplier les contrôles visuels avant d’entamer une manœuvre de dépassement. Chaque année, cette typologie d’accident cause le décès de milliers de personnes, notamment dans les grandes agglomérations.

Nos villes couvertes par la conduite :