L’assurance auto adaptée à vos habitudes sur la route !

Qu’est-ce qu’un risque aggravé en matière d’assurance auto ?

Par :
Publié le
/
/
Risque aggrave assurance auto

Si tous les automobilistes doivent obligatoirement faire assurer leur véhicule s’ils veulent pouvoir rouler en toute légalité le long du réseau routier français, tous ne représentent pas les mêmes risques pour les compagnies d’assurance auto. Certains usagers de la route, qui ont par le passé engendré des coûts importants à leur assureur ou seraient susceptibles de le faire à cause de leurs comportements routiers et de leurs sinistres, pourraient être considérés comme étant des usagers possédant un profil de risque aggravé. Dans ce cas de figure, le devis proposé par les assurances peut très vite grimper, car le prix des garanties sera plus élevé qu'un profil à moindre risque. De plus, les assurances peuvent aussi procéder à la résiliation de ce type de profil si les sinistres s'accumulent.

Qui détermine si le profil d’un conducteur représente un risque aggravé ou non ?

Lorsqu’un automobiliste fournit l’ensemble de ses informations ainsi que son historique en tant que conducteur à une compagnie d’assurance en vue de recevoir un devis, l’assureur va étudier ces informations pour en tirer un profil de conducteur. Or, si le passif de l’usager inclut trop de comportements qui ne sont pas conformes aux attentes que se fait l’assureur du conducteur modèle, comme par exemple une accumulation de sinistres, l’assureur pourra classer l’usager comme étant un assuré dont le profil est “à risque”. Certaines assurances décideront de procéder directement à la résiliation, d'autres augmenteront le prix des garanties du contrat.

Pour cela, l’assureur utilisera un certain nombre de critères associés soit au conducteur, comme par exemple son âge, son expérience en tant que conducteur, etc … soit au véhicule, comme le modèle ou le type d’utilisation qu’en fait le propriétaire afin de définir si l’automobiliste est un conducteur “à risque” ou non.  

{{cta-assurance-jeune}}

Quelles sont les différentes circonstances pouvant faire qu’un conducteur représente un risque aggravé ?

Un assureur aura tendance à classer un usager de la route comme faisant partie des conducteurs dits “à risques” si celui-ci : 

  • possède un malus trop important sur son coefficient de réduction-majoration
  • est responsable ou simplement impliqué dans un nombre de sinistres trop important
  • a déjà été résilié pour non-paiement de ses cotisations d’assurance auto dans le cadre d’une précédente souscription
  • est responsable d’une ou de plusieurs infractions graves ou délits à l’encontre du Code de la route

Il ne s'agit ici que d’une partie des différentes situations qui peuvent conduire un assureur à considérer l’un de ses assurés comme étant un usager représentant un risque aggravé.

Risques aggravés, quelles sont les conséquences pour l’assuré ?

Le fait d’être considéré comme étant un conducteur représentant un risque aggravé par les compagnies d’assurance auto est un véritable poids pour les usagers de la route.

Si le risque reste raisonnable, certaines compagnies d’assurance auto se contenteront d'appliquer une surprime plus ou moins importante en fonction du risque que l’usager représente, à la manière de la surprime d’une assurance auto jeune conducteur. Le paiement à la fin du mois ou de l'année sera donc plus élevé.

Mais si le profil de l’usager s’avère véritablement à risque, alors celui-ci pourra se retrouver résilié pour cette raison, ou bien voir son contrat d'assurance auto modifié. Il risquera alors d’essuyer un grand nombre de refus d’assurance de la part des différentes compagnies qu’il contactera dans le but de trouver une nouvelle assurance auto. Certaines options comme l'assurance auto sans franchise peuvent ne pas être acceptées par l'assureur pour un conducteur conduisant avec risque aggravé.

S’il souhaite pouvoir être assuré afin de pouvoir reprendre le volant, le conducteur devra généralement se tourner vers une compagnie d’assurance auto spécialisée dans les profils de conducteurs à risques, qui acceptera généralement de le couvrir en échange d'une prime d’assurance auto d’un montant extrêmement élevé et avec des garanties souvent minimales. Il est toujours possible pour un conducteur de négocier le prix de son contrat d'assurance auto, mais un profil à risque aggravé sera plus compliqué à modeler.

{{cta-title-assurance-jeune}}

Le contenu dans cet article présente uniquement un caractère informatif et n’engage pas contractuellement Ornikar (à savoir les entités Marianne Formation SAS et Ornikar Assurances). Cette dernière décline toute responsabilité sur les décisions et conséquences qui pourraient en découler.
Ornikar
Ornikar, l’auto-école qui assure même après le permis !
Notre mission : rendre l’autonomie accessible à toutes et à tous.
Je découvre
Permis B
Et si vous testiez la conduite avec Ornikar ?
Faites 1h de conduite avec un.e enseignant.e diplômé.e d’État près de chez vous ! 
Je découvre
Assurance auto
Ornikar, votre assurance auto jeune conducteur au prix juste !
Pour une assurance qui vous protège sans vous surtaxer.
J'obtiens mon tarif
Assurance auto
Assurez votre véhicule à moindre coût grâce à Ornikar Assurance !
Découvrez et choisissez la formule la plus
adaptée à votre profil de conducteur.
J'obtiens mon tarif
Ornikar, l’auto-école qui assure même après le permis !
Notre mission : rendre l’autonomie accessible à toutes et à tous.
Je découvre
Et si vous testiez la conduite avec Ornikar ?
Faites 1h de conduite avec un.e enseignant.e diplômé.e d’État près de chez vous ! 
Je découvre
Ornikar, votre assurance auto jeune conducteur au prix juste !
Pour une assurance qui vous protège sans vous surtaxer.
J'obtiens mon tarif
Assurez votre véhicule à moindre coût grâce à Ornikar Assurance !
Découvrez et choisissez la formule la plus
adaptée à votre profil de conducteur.
J'obtiens mon tarif
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar
J'apprends à conduire
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.
Démarrez un test de Code Gratuit