Assurer un jeune conducteur sur le contrat de ses parents: bonne ou mauvaise idée?

Pour un jeune conducteur, être relié à l’assurance auto de ses parents comme conducteur secondaire peut être une très bonne solution. En effet, cette alternative comporte de nombreux avantages pour le jeune conducteur. La voiture n’étant pas forcément indispensable quotidiennement pour ces jeunes usagers, devenir le conducteur secondaire est très souvent l’option choisie par les familles, notamment grâce au fait que cette solution laisse l’assuré principal comme seul responsable du paiement des cotisations.

AU SOMMAIRE :

Qu’est ce qu’un jeune conducteur?

Il n’y a pas de définition précise de ce qu'est un jeune conducteur, mais en général les assureurs qualifient plusieurs catégories d’usagers parmi les jeunes conducteurs. S’il s'agit généralement de toute personne ayant obtenu le permis de conduire il y a moins de 3 ans, une personne ayant eu son permis il y a plus longtemps mais n’ayant jamais été assuré en son nom propre ou un automobiliste ayant vu son permis de conduire être annulé va également entrer dans cette catégorie.

Dans le cas précis des conducteurs secondaires liés à cette catégorie d’usagers, il s’agit la plupart du temps d’un jeune conducteur de par son âge et son obtention récente du permis. En effet, pour être associé au contrat d’assurance des parents, il faut souvent faire partie de cette catégorie de jeune conducteur.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Les risques de mal déclarer le jeune conducteur auprès de l’assurance

Le terme de conducteur secondaire est très restreint et très précis pour les assurances auto. En clair, le conducteur secondaire ne doit pas prendre la place de l’assuré principal. L’utilisation qu’il fait de la voiture devra alors rester occasionnelle et non quotidienne.

Si, par ailleurs, le conducteur secondaire devait avoir une utilisation plus fréquente du véhicule suite à un nouveau travail par exemple, il faudra impérativement le préciser à l’assurance auto. En effet, il pourra s’agir d’une fausse déclaration intentionnelle si l’assureur n’est pas prévenu suffisamment tôt par les assurés. Cette situation peut alors devenir très problématique pour l’assuré principal mais également pour le conducteur secondaire.

De plus, les conditions liées à un conducteur secondaire varient d’une assurance auto à une autre. Il faut alors être très vigilant lors des différentes démarches et en discuter directement avec l’assureur afin d'être sûr que les changements liés au conducteur secondaire n’impacteront pas négativement le contrat de l’assuré principal.

Les avantages financiers de l’assurance auto pour un conducteur secondaire

Il est très aisé pour des parents d’assurer un jeune conducteur sur leur contrat d’assurance auto en tant que conducteur secondaire. Cette démarche reste très peu onéreuse, et ne coûtera généralement que quelques euros de plus sur les cotisations mensuelles de l’assuré principal. 

Au lieu de payer une assurance auto complète sur un véhicule, il est donc beaucoup plus avantageux pour un jeune conducteur d’être rattaché à l’assurance auto de ses parents. La seule objection liée à cette solution serait dans le cas où le jeune conducteur aurait une utilisation quotidienne de sa voiture.

Il est tout de même important de rappeler que les jeunes conducteurs sont considérés par les organismes d’assurance comme des usagers à risque. En prenant cela en compte, les assurances auto se divisent en deux écoles:

  • les premières affublent les jeunes automobilistes d’une surprime, dû au risque de sinistre plus important
  • les deuxièmes ne demandent pas cette majoration à ces jeunes conducteurs. Il s’agit souvent d’une manœuvre commerciale visant à entretenir une bonne relation avec l’assuré principal et à fidéliser le futur client potentiel, à savoir l’enfant de l’assuré principal
Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Les bonus et malus du véhicule

Les bonus et malus sont des réductions ou des majorations du montant de la prime d’assurance auto. Il s’agit d’un processus visant à récompenser les conducteurs vigilants ou à réprimander les mauvais conducteurs. En d’autres termes, un conducteur avec bonus paiera moins cher sa prime d’assurance, tandis qu’un conducteur malussé devra, quant à lui, payer une somme plus élevée.

Les bonus et les malus ne sont pas rattachés à un conducteur en particulier mais bien au contrat d’assurance auto d’un véhicule. Le jeune conducteur pourra alors, à compter de sa date d’inscription, bénéficier des bonus liés à l’assuré principal.

Cependant, le jeune conducteur ne pourra pas bénéficier des bonus accumulés par ses parents durant les années passées. C’est uniquement à partir de son inscription que les bonus seront effectifs pour lui. En cas de bonus, cela peut être extrêmement intéressant pour un jeune conducteur car il aura déjà accumulé du bonus sur plusieurs années. Lorsque ce dernier voudra posséder sa propre voiture et souscrire un contrat d’assurance auto en son nom propre, l’assureur sera alors plus souple et pourra même s’avérer enclin à diminuer la surprime généralement attribuée aux jeunes conducteurs

Mais cette règle s’applique également pour les malus, ce qui peut devenir un problème pour le jeune conducteur comme pour ses parents, qui sont les assurés principaux. En effet, si le jeune conducteur est à l’origine d’un accident, c’est non seulement l’assuré principal qui devra prendre en charge les démarches, mais c’est également son véhicule qui pourrait être malussé. Dans ce cas précis, avoir un conducteur secondaire peut devenir un véritable calvaire.

Les assurances spécialisées jeunes conducteurs

Certains assureurs proposent des couvertures spécialisées pour les jeunes conducteurs. Dans le cas où la conduite secondaire n’est pas possible, cette solution peut être très intéressante. Il est donc important de bien réfléchir et de définir les besoins du jeune conducteur, et des parents. Une assurance pour jeune conducteur peut, dans beaucoup de cas, représenter une bonne alternative à l’ajout d’un conducteur secondaire au contrat.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.