Les panneaux d’obligation de tourner à droite et à gauche

Les panneaux d’obligation de tourner à droite et à gauche sont, au même titre que les panneaux d’obligation de contournement, des éléments de signalisation verticale qui appartiennent à la famille des panneaux de position. Leur installation aux abords des routes permet d’indiquer aux usagers le caractère obligatoire de certains changements de direction à proximité d’un carrefour ou en présence d’un obstacle. Aussi, ils sont implantés de manière à faciliter à être le plus visible possible des conducteurs, de jour comme de nuit, sans pour autant créer de gêne pour les autres usagers.

Tout savoir sur les panneaux d’obligation de tourner à droite et à gauche

Les panneaux d’obligation de tourner à droite et à gauche sont apparus, pour la première fois sur les routes de France en 1932. Cependant, il faudra attendre 1977 pour ce que ceux-ci disposent de leur format actuel. De forme circulaire, ils sont dotés d’un fond de couleur bleue et contiennent le symbole d’une flèche blanche qui indique la direction à suivre. Leur intégration au Code de la route a permis de créer une obligation pour les usagers de la route. Celle-ci est à respecter à partir du moment où l’avant du véhicule arrive au niveau du panneau. De manière générale, cette consigne est mise en place en présence d’un carrefour ou pour signaler des obstacles sur la chaussée.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

La signalisation des carrefours

Lorsqu’ils sont implantés à l’entrée d’un carrefour, les panneaux d’obligation de tourner à droite et à gauche permettent d’informer les usagers du fait que certaines voies sont fermées à la circulation, mais également de l’existence d’un sens unique ou encore d’une zone réservée aux piétons. Dans certains cas, ils peuvent également être complétés par un marquage au sol. Quoi qu’il en soit, ces éléments de signalisation ne peuvent être installés qu’en l’absence d’une multitude d’itinéraires. En effet, cela pourrait créer une confusion importante dans la prise de décision de chacun.

La signalisation d’obstacles sur la chaussée

Sur certaines portions de route, la présence d’aménagements routiers spécifiques ou d’obstacles naturels impose leur contournement. Aussi, il n’est pas rare qu’une nouvelle voie de circulation soit affectée au changement de direction. De fait, la présence de panneaux d’obligation de tourner à droite et à gauche permet d’informer rapidement les conducteurs afin qu’ils puissent continuer leur itinéraire sans risquer d’être en collision. En principe, en plus du panneau d’obligation de direction, on retrouve un des éléments suivant  : le balisage de l’obstacle ainsi qu’un panneau de présignalisation...

L’implantation des panneaux d’obligation de tourner à droite et à gauche

Comme souvent, lorsqu’il est question de la signalisation routière, les panneaux d’obligation de tourner à droite et à gauche sont implantés sur l’accotement afin d’être le plus visible possible des véhicules qui circulent sur la chaussée. De fait, les gestionnaires de la voirie veillent à ce que leur installation, et notamment les fixations des différents éléments de signalisation, n’engendrent pas de gêne pour les piétons. Dans tous les cas, leur revêtement est rétroréfléchissant et leur face est légèrement inclinée afin d’offrir la meilleure visibilité possible, même lors des trajets nocturnes.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Sur le réseau routier français, il n’est pas rare de croiser des panneaux d’obligation de direction qui sont complétés par un panonceau mentionnant une distance, ou encore une catégorie de véhicule. Ces éléments de signalisation permettent d’indiquer avec plus de précision si l’obligation de tourner à droite ou à gauche est valable sur une certaine distance ou si elle s’adresse uniquement à certains types de véhicule terrestre à moteur. Le non-respect d’une obligation de direction est une infraction au Code de la route qui peut être sanctionnée par les forces de l’ordre lors d’un contrôle routier.

Nos villes couvertes par la conduite :