Panneaux de passage d’animaux

De très nombreux animaux traversent les routes françaises, généralement à la tombée de la nuit ou au lever du jour. Or, la présence d’animaux au comportement inattendu sur la voie peut représenter une véritable menace pour les usagers. Heureusement, il existe un panneau de danger permettant aux autorités de prévenir les usagers de forts risques de traversée d’animaux domestiques ou sauvages. Ces panneaux peuvent être présentés dans nos entraînements gratuits au code.

Généralités sur les panneaux de danger de passage d’animaux

Comme tous les panneaux de danger, les panneaux de passages d’animaux sont de forme triangulaire et comprennent un fond blanc entouré d’un liseré rouge. Il existe deux types de panneaux de passage d’animaux : le panneau de passage d’animaux domestiques et le panneau de passage d’animaux sauvages.

Ces deux types de panneaux de passage d’animaux, désignés sous la nomenclature A15, ont été adoptés en France suite aux arrêtés des 6 et 7 Juin 1977, avant d'être ajoutés au Code de la route.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Le panneau de passage d’animaux domestiques

Les panneaux de danger A15a1 et A15a2 sont les deux types de panneaux indiquant une zone dangereuse de passage d’animaux domestiques. Ils sont placés à l’entrée de points à partir desquels des troupeaux peuvent régulièrement être amenés à traverser la route.

Schéma représentant un panneau de zone de passage d'animaux domestiques.

Le panneau A15a1 représente une vache, alors que le panneau A15a2 représente un mouton. Le symbole reproduit sur le panneau n’est pas représentatif du type de troupeau pouvant traverser la voie depuis la zone indiquée par le panneau, mais montre qu’il s’agit bien d’un troupeau.

Si le point de début de zone de passage de troupeaux domestiqués n’est pas clairement défini, il est possible d’ajouter un panonceau d’étendue pour indiquer à l’usager sur quelle distance s’étend la zone de passage d’animaux domestiques.

Le panneau de passage d’animaux sauvages

Schéma représentant un panneau de zone de passage d'animaux sauvages.

Le panneau A15b, qui est lui aussi un panneau de danger, indique à l’automobiliste qu’il entre dans une zone dangereuse de passage d’animaux sauvages. Ce panneau représente en son centre un cerf en pleine course. Il peut également être caractérisé grâce à l’ajout d’un panonceau d’étendue.

Pourquoi prévenir du risque de passage d’animaux domestiques ou sauvages ?

Il est très important de prévenir les usagers détenteurs du permis de conduire qu’il existe des risques de passage d’animaux domestiques et sauvages sur leur voie. En effet, toute sorte d’animaux pouvant être amenés à traverser une route, et certains, comme les très gros animaux, peuvent représenter une véritable menace pour les automobilistes.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les animaux domestiques qui constituent les troupeaux sont généralement d’un poids très conséquent. Qu’il s’agisse de moutons, de chevaux ou de vaches, tous peuvent avoir un comportement inattendu en face d’un véhicule en pleine course, et peuvent représenter un danger pour les automobilistes.

Mais les animaux sauvages peuvent également constituer un danger. Si les oiseaux, amphibiens, reptiles ou rongeurs ne risquent généralement pas de causer beaucoup de dégâts aux véhicules ou de mettre la vie des conducteurs en danger, certains animaux plus gros, comme les chevreuils, les cerfs ou les sangliers, sont beaucoup plus dangereux. Certains de ces animaux peuvent également charger le véhicule s’ils se sentent menacés.

Une collision avec un animal de grande taille peut engendrer énormément de dégâts à un véhicule. En cas de collision avec un animal, le conducteur doit absolument alerter les autorités, et doit également garder un maximum de preuve pour démontrer qu’il s’agit bien d’un accident provoqué par un animal. L’automobiliste a jusqu’à cinq jours pour prévenir son assureur, qui enverra ensuite un expert dont la mission sera de déterminer si le responsable de l’accident est bien l'animal. S’il est assuré “dommages tous accidents”, l’automobiliste pourra être indemnisé, cette formule couvrant l’ensemble des dégâts matériels fait à un véhicule. Cependant, en fonction de la façon dont s’est produit l’accident, l’assureur pourra donner un malus à son assuré.

Nos villes couvertes par la conduite :