Tout savoir sur les phares additionnels

Il arrive que certains usagers de la route aient besoin de plus de feux que ceux installés d’origine sur leur voiture, ou bien qu’il leur faille avoir accès à des phares destinés à des missions différentes. Les automobilistes ont la possibilité de faire installer sur leur voiture des feux additionnels, à condition de respecter scrupuleusement les différentes restrictions et obligations définies par le Code de la route.

AU SOMMAIRE :

Phares additionnels de voitures presentes en rayon

Qu’est-ce qu’un phare additionnel ?

Comme leur nom l’indique, les phares additionnels sont des types de feux de circulation que les usagers de la route peuvent, sous certaines conditions, installer sur leur voiture en plus des différents phares obligatoires et facultatifs déjà installés sur la voiture.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quelles sont les règles liées aux phares additionnels ?

Les propriétaires de voitures doivent savoir que l’ajout de phares supplémentaires sur un véhicule est extrêmement réglementé par un nombre important d’articles du Code de la route. Ainsi, s’ils souhaitent ajouter des feux additionnels sur la voiture, les conducteurs doivent savoir quelles sont les limitations qui leur seront imposées.

Positionnement des feux additionnels

En matière de positionnement des feux additionnels sur la voiture, tout d’abord, les usagers doivent bien veiller à respecter les emplacements prévus pour des phares additionnels si de tels emplacements existent. Si aucun emplacement supplémentaire n’a été prévu par le constructeur, alors l’usager pourra installer ces feux additionnels à une hauteur qui ne dépasse pas celle des feux d’origine par rapport au sol. De même, il est interdit d’installer des phares supplémentaires sur les ailes, le capot ou le toit d’une voiture.

Concernant les spécificités liées aux phares supplémentaires, ceux-ci ne peuvent pas être installés si leur nombre est inférieur ou supérieur à deux. De plus, ils doivent être identiques et homologués.

Feux d'une automobile circulant de nuit sous le brouillard

Fonctionnement des feux additionnels

Pour ce qui est de leur fonctionnement, les feux additionnels installés sur une automobile doivent obligatoirement être reliés à un interrupteur indépendant et doivent s’éteindre automatiquement dès que le conducteur allume ses feux de croisement. De plus, l’usage des phares additionnels n’est pas autorisé dans le cadre de la conduite le long du réseau routier public. Le propriétaire d’un véhicule possédant des feux additionnels ne pourra ainsi utiliser son véhicule que dans certaines situations spécifiques et devra veiller à bien masquer ces phares supplémentaires à l’aide de caches opaques lorsqu’il circule.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Quels sont les risques en matière de phares additionnels ?

En cas de manquement aux règles d’installation ou d’utilisation des feux additionnels intégrées dans le code de la route, les automobilistes responsables s’exposent évidemment à des sanctions.

Les différentes sanctions que risquent des automobilistes dont les phares additionnels ne respectent pas les restrictions imposées par le code de la route s’exposent notamment à la remise d’une contravention de troisième classe comprenant une amende forfaitaire de 68 euros ou encore à une immobilisation de la voiture

De plus, la présence de phares additionnels non conformes aux exigences légales sur un véhicule pourra avoir un impact sur le contrat d’assurance auto puisque l'assureur pourra refuser d’indemniser un usager de la route à cause de ses feux supplémentaires et pourra même, dans certains cas, s’en servir pour résilier le contrat.