Voiture branche sur une borne de recharge

20% des voitures norvégiennes en circulation sont électriques

En seulement 3 ans, la Norvège a doublé le nombre de véhicules électriques en circulation sur son sol, devenant ainsi le premier pays à atteindre un taux de 20% de voitures électriques. Mais ce tour de force a été réalisé notamment grâce à des aides à l’acquisition, qui seront à terme réduites.

De nombreuses acquisitions poussées grâce aux aides publiques

Si les automobilistes Norvégiens ont été aussi nombreux à acquérir une voiture électrique pour réaliser leurs déplacements, cela s’est fait en grande partie grâce aux différentes aides à l’acquisition qui ont été mises en place par Oslo, comme par exemple des exemptions de la plupart des taxes, ou bien encore des réductions de tarifs aux péages urbains ou dans les parkings payants pour ces automobilistes.

Des aides publiques qui devront bientôt prendre fin

Si le tour de force ayant permis à la Norvège d’atteindre un taux de véhicules électriques de 20% est impressionnant, il pèse cependant très fort sur le budget du pays, puisque la disparition d’un certain nombre de véhicules thermiques implique une baisse des entrées d’argent pour le gouvernement Norvégien plus rapide que ce qui était prévu.

C’est pour cette raison qu’à partir du 1er janvier 2023, les conducteurs norvégiens qui désirent acheter une voiture électrique ne bénéficieront plus de la suppression des taxes de 25%, qui s'ajoute donc dorénavant au prix d’achat de ces véhicules.