Le rôle des agents des directions interdépartementales des routes (DIR)

Difficile d’imaginer le rôle des agents des directions interdépartementales des routes (DIR) sans tomber dans la caricature. Pourtant, les missions et projets qui leur sont confiés tout au long de l’année sont aussi divers que variés. Peu importe le service concerné, l’objectif initial est le même : garantir aux usagers de la route une conduite réalisée dans les meilleures conditions possibles. Pour y parvenir, ils assurent la gestion du trafic, le maintien à niveau, l’entretien et la modernisation de la partie du réseau routier national affecté à leur DIR. Durant l’accomplissement de leurs missions, ils veillent également à la sécurité des conducteurs qui circulent sur ces voies, mais également sur celle des agents de terrain qui y travaillent.

Maitre d'oeuvre sur un chantier portant un gilet de haute visibilite

Entretenir et gérer les routes du réseau routier national

Depuis leur création en 2006, les Directions Interdépartementales des Routes (DIR) ont pour mission pour d’assurer l’entretien, l’exploitation et la gestion des routes nationales françaises. Auparavant, l’ensemble de ces compétences étaient attribuées aux directions départementales de l’équipement (DDE). Pour mener à bien cette mission et atteindre les objectifs fixés par le ministère de la Transition écologique et solidaire, les agents qui y travaillent sont répartis dans différents services. Ces derniers jouent un rôle très important dans le maintien à niveau des autoroutes non concédées ainsi que des routes nationales. Pour ce faire, ils œuvrent en amont, sur le terrain et en aval pour offrir des conditions de parcours optimales aux usagers de la route.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Service politique et technique

Ce service est composé d’agents qui sont chargés de mettre en place la politique de développement du réseau routier national. Cela concerne aussi bien le pilotage que de la réalisation des opérations de modernisation du réseau. Dans les détails, les projets, qui y sont menés quotidiennement mettent en place des actions visant à favoriser le partage de la route, à améliorer la sécurité et les systèmes d’exploitation, ainsi qu’à optimiser le réseau en veillant aux aspects environnementaux. Leur rôle est de veiller sur la desserte des territoires, tout en valorisant les dépendances.

Gestion de la route

Le rôle de ces agents de la DIR qui travaillent dans ce service sont sans doute ceux qui est le plus visible des usagers de la route. En effet, ce sont eux qui assurent l’entretien et l’exploitation du réseau routier. Généralement, le travail est réparti en plusieurs districts afin d’être plus aisément encadré. Pour mener à bien cette mission, les districts s’appuient sur des centres d’entretien et d’intervention, qui quadrillent les zones sous la responsabilité de la DIR. Ainsi, ils assurent en parallèle le bon fonctionnement de différents axes et la surveillance de l’état des routes et du trafic routier.

Ouvriers peignant un nouveau passage pieton

Ingénierie routière

Les agents qui travaillent au sein du service d’ingénieries routières pour la modernisation, l’entretien et l’exploitation du réseau (SIMEER) assurent, en fonction des projets à mener, des missions de pilotage opérationnel, d’assistance à MOA ou encore de MOE. À ce titre, ils interviennent dans la gestion des projets aussi bien en amont qu'en aval. Leur rôle est d’accompagner la définition des caractéristiques techniques des ouvrages et des équipements puis d’élaborer des solutions de nature à satisfaire les commanditaires et les exploitants.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Depuis le 1er janvier 2014, plusieurs directions interdépartementales des routes disposent d’une unité constituant la division « transport » du Centre régional d’information et de coordination routières (CRICR). Les agents qui y travaillent ont pour mission de collecter les données concernant les conditions de trafic puis de les transmettre aux usagers, mais également d’intervenir en tant que conseils avant la mise en place de chantiers ou l’organisation de manifestation. En situation de crise, ils peuvent également être amenés à coordonner de la circulation routière, ainsi que la communication des informations à des tiers (principalement les médias et les usagers) sous l’autorité du préfet du département.

Nos villes couvertes par la conduite :