Tout savoir sur les mauvais conducteurs d’après les assurances auto

Les compagnies d’assurance auto cherchent principalement à assurer des usagers de la route représentant le moins de risques possible. Mais les mauvais conducteurs doivent eux aussi être couverts par une assurance auto pour pouvoir circuler en toute légalité. Mais encore faut-il savoir quels profils d’usagers de la route comme étant des mauvais conducteurs et les conséquences que cela peut avoir sur leur prime d'assurance auto notamment.

AU SOMMAIRE :

Conductrice avertisseur sonore

Qu’est-ce qu’un mauvais conducteur pour les assureurs ?

Pour les compagnies d’assurance auto, les mauvais conducteurs regroupent les automobilistes ou les autres usagers de la route susceptible de représenter un ou plusieurs risques. Il s’agit la plupart du temps de conducteurs ne respectant pas le code de la route, et dont les habitudes de conduite mettent les autres usagers de la route ainsi que les infrastructures face à un risque d’accident de la route plus important que pour des usagers de la route plus respectueux du Code de la route.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Quelles sont les conséquences des mauvaises habitudes de conduite de certains usagers de la route ?

Parce qu’ils mettent leur vie et celle des autres usagers de la route, les conducteurs qui seront à l’origine d’un nombre de risques important pour les compagnies d’assurance auto seront sanctionnés par différents moyens en fonction de la gravité de leurs erreurs passées. 

Les mauvais conducteurs responsables d’accidents de la route ayant provoqué des dommages matériels recevront tout d’abord des malus qui s'accumulent suite à chaque accident qu’ils auront causé. Ces malus multiplient le montant de la prime d’assurance auto, obligeant les mauvais conducteurs à payer plus que de bons conducteurs pour des couvertures équivalentes, et restent appliqués même si l’automobiliste change d’assureur.

Face aux risques que représentent les mauvais conducteurs, les assureurs peuvent mettre fin au contrat d’assurance auto si un conducteur commet trop de sinistres, s’il ne paie pas le montant de sa cotisation d’assurance, s’il est à l’origine d’une fausse déclaration, si son permis de conduire lui est retiré ou bien encore s’il est contrôlé par les agents des forces de l’ordre en ayant consommé de l’alcool ou des produits stupéfiants.

Conducteur utilisant son telephone au volant

Quelles formules d’assurance auto pour les mauvais conducteurs ?

Même les mauvais conducteurs doivent être assurés pour pouvoir circuler au volant d’une voiture. C’est pour cette raison que certains assureurs se sont spécialisés dans la couverture des usagers de la route ayant vu leur formule d’assurance auto être résiliée, ou bien encore ceux ayant un malus trop important.

Le profil du mauvais conducteur sera étudié par la compagnie d'assurance auto spécialisée dans l’assurance des conducteurs résiliés ou malussés, qui pourront proposer une formule d'assurance auto dont le montant pourra être assez élevé ou bien refuser d’assurer l’usager. Dans ce cas, le conducteur devra se tourner vers le Bureau Central de Tarification, qui désignera un assureur qui devra proposer au conducteur un contrat d’assurance auto à un tarif défini.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.