Quels sont les équipements présents sur un simulateur de conduite ?

Les simulateurs de conduite sont des dispositifs de formation extrêmement performants et réalistes. Mais cette performance et ce réalisme dans la gestion des simulations de conduite ne sont possibles que grâce aux différents dispositifs technologiques que ces simulateurs de conduite embarquent, autant d’un point de vue du logiciel, qui permet de générer et d’afficher les situations de conduite, que de la partie matérielle, qui permet à l'apprenti conducteur d'interagir de manière réaliste avec le programme.

AU SOMMAIRE :

Candidate au permis se formant sur un simulateur

Le logiciel des simulateurs de conduite

L'élément principal des simulateurs de conduite que les apprentis conducteurs peuvent retrouver dans les locaux de leur auto-école, comme les simulateurs de conduite d’Ornikar à Paris, est lié au logiciel qui leur permet de fonctionner.

Cette partie logicielle du dispositif permet de générer des simulations et des scénarios représentant des situations de conduite particulières en fonction des notions que l’apprenti conducteur doit acquérir ou du niveau qu’il lui faut atteindre.

Parmi les différents scénarios disponibles dans un simulateur de conduite, il sera généralement possible de retrouver : 

  • des scénarios d’évaluation de départ permettant d’évaluer le niveau des candidats avant qu’ils ne commencent leur formation à la conduite et de préparer ainsi leur programme de formation
  • des scénarios destinés à faciliter l’apprentissage des commandes du véhicule ou des différentes manoeuvres afin que le candidat puisse progresser
  • des scénarios de validation des acquis, permettant de s’assurer que les comportements à adopter en fonction des situations de conduite pourront être restitués dans le cas d’une situation de conduite réelle
  • des scénarios réalistes visant à reproduire des situations de conduite complexes du fait de la densité du trafic, des conditions climatiques, de la réaction des usagers de la route gérés par l’ordinateur,...

Les logiciels intégrés à un simulateur de conduite permettent de générer des situations toujours plus complexes et réalistes, ce qui fait du simulateur de conduite un élément de formation indispensable pour permettre aux futurs conducteurs de se former face à toutes les situations auxquelles ils seront confrontés durant leur vie de conducteur.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Les reproductions des commandes intégrées aux simulateurs de conduite

La seconde part importante des simulateurs de conduite est liée à l’ensemble des dispositifs matériels qu’ils embarquent, qui sont destinés à rendre l’expérience de simulation de conduite la plus immersive et la plus réaliste possible pour le candidat. Pour pouvoir reproduire au plus près le contenu de l’habitacle d’une voiture, un simulateur de conduite embarque toujours : 

  • des écrans très larges et positionnés devant l’apprenti conducteur de manière à afficher de façon réaliste le pare-brise du véhicule ainsi que les vitres latérales avant
  • un volant réagissant comme le volant d’une véritable voiture et comprenant l’ensemble des commandes accessibles sur la colonne de direction ainsi qu’un retour de force, afin de participer encore plus activement au réalisme de la formation
  • un levier de vitesses permettant, une fois encore, de passer les vitesses et de rétrograder comme sur une véritable voiture
  • un siège reproduisant les sièges des voitures et intégrant des vibrations reproduisant les sensations de conduite afin que l’apprenti conducteur se sente comme dans une véritable voiture. Les simulateurs comprennent également une ceinture de sécurité afin de favoriser l’acquisition des bons réflexes liés à l’installation au poste de conduite

S’il s’agit ici de la composition matérielle intégrée à tous les simulateurs de conduite, certains simulateurs disposent d’équipements plus spécifiques en fonction du type d’apprentissage qu’ils doivent aider à dispenser. Ainsi, un simulateur de conduite plus massif pourra être utilisé dans le cadre de la formation à la conduite des véhicules poids lourds, alors qu’un simulateur auto destiné à la formation des futurs enseignants de la conduite reprendra la composition de l’habitacle d’une voiture à double-commande.

Dans tous les cas, ces simulateurs de conduite sont très différents des simulateurs en ligne, qui sont plus facilement accessibles mais ne comprennent généralement pas la partie matérielle des véritables simulateurs, puisque très peu d’apprentis conducteurs possèdent des reproductions des commandes de voitures chez eux.