Stage volontaire de récupération de points : tout ce qu’il faut savoir

Un stage de récupération de points volontaire est, comme son nom l’indique, effectué sur la base du volontariat. Il sert à récupérer au maximum 4 points sur son permis de conduire suite à une perte de points. Les stages volontaires ne peuvent pas être effectués plus d’une fois par an : sinon, leur utilisation pourrait être abusive par certains automobilistes. Alors quelles sont les démarches et les spécificités du stage volontaire de récupération de points ?

AU SOMMAIRE :

Professeur donnant des cours sur les panneaux lors d'un stage de récupération de points

En quoi consiste le stage volontaire de récupération de points ?

Le permis de conduire de chaque automobiliste comporte un solde de points, acquis lors de la première probatoire. En effectuant des infractions, le permis peut perdre des points : en arrivant à 0, il est invalidé et le conducteur ne peut plus conduire. Afin de récupérer des points, il est possible d’effectuer des stages volontaires une fois par an. Ces stages permettent de récupérer au maximum 4 points.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Qui peut prétendre au stage volontaire de récupération de points ? 

Les stages volontaires sont accessibles à tous les conducteurs ayant plus de 3 ans de permis. Un permis détient 12 points au total. Lorsque le solde descend à 6 points, il est fortement recommandé d’envisager un stage volontaire de récupération de points. Dans tous les cas, en arrivant à 6 points, le Ministère de l’intérieur envoie automatiquement une lettre d’incitation à réaliser un stage.Le but est d’éviter que les automobilistes se retrouvent avec des permis invalidés.

Les jeunes conducteurs en période probatoire ont eux-aussi le droit d’accéder à des stages de récupération de points volontaires si seulement 1 ou 2 points leurs ont été enlevés. Lorsqu’un jeune conducteur a commis une infraction qui lui a retiré 3 points ou plus, il se voit dans l’obligation d’effectuer un stage de récupération de points.

Attention : dans le cadre d’une infraction liée à l’usage du téléphone, au non-port de la ceinture de sécurité ou au non-respect du feu rouge amenant à une perte de 3 points ou plus, le ministère de l’intérieur oblige les conducteurs à réaliser un stage de récupération de points obligatoire.

Si votre permis est suspendu, vous pouvez vous inscrire à un stage volontaire de récupération de points en attendant de récupérer le droit de conduire.

Automobiliste ayant recu un permis de conduire americain

Les conditions à remplir pour récupérer 4 points sur son permis de conduire

Pour pouvoir récupérer 4 points sur son permis de conduire, plusieurs conditions sont à remplir : 

  • Avoir au préalable perdu au moins 4 points sur son permis.
  • Ne pas avoir réalisé de stage de récupération de points depuis un an.
  • Avoir un permis valide au moment du stage.

Vous ne pourrez pas récupérer un solde supérieur à 12 points suite à un stage de récupération de points. Si vous êtes en période probatoire, la limite est fixée à 6 ou 10. A la fin de votre stage volontaire, vous récupérerez une attestation démontrant la récupération de vos points sur votre permis.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Quand et comment s’inscrire à un stage volontaire de récupération de points ?

Il n’y a pas de règles concernant la date d’inscription à un stage volontaire. Néanmoins, il est recommandé d’envisager de récupérer des points lorsque votre solde arrive à 6. Si vous avez déjà commis plusieurs infractions, n’hésitez pas à vérifier sur télépoints ou de demander à la préfecture votre relevé de points

Pour vous inscrire, il vous suffit de réaliser cela en ligne en regardant les dates et les stages qui vous conviennent. Lors de votre inscription, pensez à bien cocher la case “stage volontaire”. Vous pouvez aussi réaliser cette inscription par téléphone en contactant le service client ouvert du lundi au vendredi au 0 891 690 444.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Les erreurs à ne pas commettre avant de s’inscrire à un stage de récupération de points

L’erreur la plus fréquente à ne pas commettre avant un stage de récupération de points, est de s’inscrire en pensant avoir 5 points mais en avoir en réalité 10. Il faut toujours vérifier son solde avant de s’engager dans les démarches administratives, car cela peut causer de nombreux problèmes.


De plus, il faut savoir que le décompte des points après une infraction se fait toujours plusieurs mois plus tard : il est donc inutile de s’inscrire à un stage de récupération de points le lendemain d’une infraction, car vous aurez toujours tous vos points à ce moment-là.