Code de la route en 2015 : pourquoi l’examen était gratuit avant

L’examen du Code de la route est l’épreuve officielle la plus passée en France. Chaque année, c’est plus d’un million de candidats qui essaient de décrocher l’examen théorique qui leur permettra ensuite de pouvoir se présenter à leur examen pratique et décrocher ainsi leur permis de conduire. Et si tous les candidats connaissent le contenu de l’examen, son coût ainsi que ses modalités de passage comme ils sont proposés actuellement, cet examen n’a pas toujours été ainsi. En effet, si jusqu’à la première moitié de l’année 2016, l’examen du code était gratuit et se passait sous la forme d’une épreuve collective, tout a changé suite à la publication de la loi Macron.

Candidats passant leur code de la route sur une tablette

Tout savoir sur l’examen du Code de la route avant la Loi Macron

Si l’examen du Code de la route a subit une réforme aussi importante suite à la mise en application de la loi Macron en 2016, c’est parce qu’il en avait cruellement besoin. En effet, la dernière grande révolution de l’examen du Code de la route datait de 1998. Car, si l’épreuve théorique avait bénéficié d’un certain nombre de changements au fil du temps, aucune réforme n’avait bouleversé fondamentalement cet examen comme ne l’a fait la réforme de 2016, qui a notamment permis la privatisation de l’épreuve du code de la route, faisant ainsi disparaître le code de la route gratuit, et ajoutant une nouvelle méthodologie de présentation à l’épreuve, plus en phase avec les technologies actuelles.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Fin de l’examen du Code gratuit en 2015 et frais de présentation

L’une des évolutions les plus importantes liées à la réforme de l’examen théorique est la fin de l’examen du Code de la route Gratuit. En effet, suite à la privatisation de l’organisation de l’épreuve théorique, les candidats doivent reverser à leur centre d’examen une redevance de 30 €. Mais cet examen était rarement gratuit pour les futurs conducteurs, car jusqu’à la fin de l’année 2015, les auto-écoles pouvaient demander à leurs candidats qu’ils règlent des frais de présentation. Si les auto-écoles ne peuvent plus, dorénavant, demander le règlement de frais de présentation, elles peuvent toujours demander le règlement de frais d’accompagnement si un moniteur conduit le candidat jusqu’à son centre d’examen. Le montant de ces frais d’accompagnement est libre, mais l’auto-école doit obligatoirement informer le candidat de leur existence et de leur montant avant de lui facturer sa présentation au Code de la route.  

Tablette et panneaux du code de la route

Déroulement de l’examen en lui-même avant la réforme de 2016

Les principales évolutions liées à la nouvelle réforme de l’examen du Code de la route viennent principalement de son déroulement et de son contenu. En effet, jusqu’à la fin de l'année 2015 et même durant la première moitié de l'année 2016, les candidats devaient passer un examen collectif, en répondant grâce à un boîtier qui comprenait alors 6 boutons : une touche de correction, une touche de validation, et entre ces deux boutons les touches A, B, C et D, correspondant aux 4 possibilités de réponses attendues pour chacune des 40 questions à choix multiples. Aujourd’hui, l’examen du Code comporte toujours 40 questions à choix multiples, mais elles sont individuelles et sont posées sur une tablette.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Le passage de l’examen n’est pas le seul à avoir fait peau neuve suite à la réforme de l’examen du Code de la route, car de nouvelles questions ont fait leur apparition. En effet, si les questions posées à l’examen comprenaient déjà des prises de vues photographiques réalisées le long de différentes routes et autres carrefours giratoires, les vues aériennes modélisées en 3D ainsi que les questions vidéo, qui se retrouvent maintenant en grand nombre dans la nouvelle forme de l’examen du Code de la route, n’avaient pas encore été mises en place.

Nos villes couvertes par la conduite :