"SAuver des VIES" - Sécurité des véhicules : les normes

Afin de valoriser et d’encadrer la sécurité routière dans le monde, l’ONU a mis en place deux grands plans mondiaux : le "Plan mondial pour la décennie d'actions pour la sécurité routière 2011-2020" et le "Programme de développement durable à l'horizon 2030", ayant tous deux pour objectifs de diminuer de moitié le nombre de blessés et de tués sur les routes et de donner accès aux transports en commun à tous, dans des conditions de sécurité. Ces objectifs doivent être remplis par le biais du module technique "SAuver des VIES", qui permet de mettre en place cinq leviers permettant d’augmenter la sécurité routière, et notamment via le premier de ces leviers : Sécurité des véhicules les normes.

Le forum mondial de l'harmonisation des règlements concernant les véhicules

Logo de l'UNECE

Ce forum est un groupe de travail de la commission des Nations Unies pour l'Europe, appelé aussi UNECE. Il est notamment chargé d'uniformiser les réglementations concernant la conception des véhicules (voitures, moto, poids lourd, etc) au niveau de la sécurité des véhicules, de l'environnement, de l'efficacité énergétique et des systèmes anti-vols.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les constructeurs doivent alors respecter les règles imposées par ce groupe de travail, afin de mettre en circulation des véhicules sûrs. Malheureusement, il arrive que certains constructeurs enlèvent les tout nouveaux équipements pour les pays où la réglementation sur la sécurité routière n'est pas ou peu appliquée. Si la motivation première des constructeurs généralement financière, cette pratique n’en reste pas moins illégale.

L'UNECE a missionné GlobalNCAP (Global New Car Assessment Programme) pour définir les normes à respecter en matière d'équipements des véhicules.

Voici les 7 principales normes préconisées par GlobalNCAP :

Quels impacts pour la France ?

Les évolutions technologiques de ces dernières années ont conduit à l'apparition de plus en plus d'aides à la conduite dans les véhicules neufs, et pour lesquelles il est aisé de faire le lien avec les préconisations citées plus haut, comme par exemple :

  • les systèmes de plus en plus élaborés pour améliorer l'efficacité des ceintures de sécurité avec l'augmentation des points d'ancrage, l'ajout de sécurité secondaire (pré-tendeur, etc)
  • les aides à la conduite qui réduisent le risque de choc frontal, comme le régulateur de vitesse adaptatif, qui permet de garder une distance de sécurité suffisante
  • les différents airbags avant et latéraux, mis en place de plus en plus souvent de série dans les véhicules neufs, là où il s’agissait avant d’une option coûteuse
  • le contrôle électronique de stabilité, autrement appelé ESP, qui permet de garder le contrôle de la trajectoire lorsque le véhicule détecte une perte d'adhérence en virage
  • la réglementation pour le transport des enfants impose l'utilisation de siège aux normes ISOFIX. Ce système permet de fixer le siège enfant au véhicule
  • la mise en place de l'aide à la conduite économique, pour réduire la consommation de carburant et donc les émissions atmosphériques polluantes
  • ...

🚦 Consultez la définition complète de régulateur adaptatif 🚦

Essai de choc automobile contre un mur de parpaings

Il ne suffit cependant pas simplement de disposer de ces systèmes d'aides à la conduite pour savoir les utiliser ou savoir à quoi ils servent. C'est sans doute pour cela que ces sujets sont intégrés dans la formation à la conduite, notamment dans le thème : "équipements de sécurité des véhicules, lors de la formation code et dans la compétence associée de la compétence 4 "Faire l'expérience des aides à la conduite" lors de la formation pratique. Il est également possible de lister l'intégration lors de l'examen du permis de conduire du critère de conduite économique. S’il arrive que des candidats trouvent certains des sujets de l'examen code, et parfois de la conduite inutiles, il est possible de voir plus clairement la volonté mondiale d'atteindre les objectifs de sécurité routière est la même que celle de la France, après avoir pris connaissance des différentes normes d’équipement des véhicules. En effet, la France déploie tous les leviers possibles en ce qui concerne l'équipement du parc automobile français et la formation des conducteurs afin d’atteindre cet objectif qu’est la réduction du nombre de blessés et de tués sur les routes.

Nos villes couvertes par la conduite :