Quel est l’impact du froid sur une voiture électrique ?

Comme tous les types de véhicules motorisés, les voitures électriques voient leurs performances diminuer lorsqu’elles sont soumises à des températures trop basses. Cette diminution peut s’avérer relativement importante et devra être corrélée par rapport à l’état de santé de la batterie de traction, qui aura tendance à se dégrader suite au vieillissement du véhicule.

AU SOMMAIRE :

Borne de rechargement d'une automobile electrique

Les batteries des voitures électriques perdent-elles de l’autonomie en hiver ?

Si tous les types de véhicules motorisés voient leurs performances diminuer lorsque vient l’hiver, cette diminution se ressent nettement plus chez les véhicules électriques que chez les véhicules thermiques. En effet, alors que le fonctionnement des véhicules thermiques génère de la chaleur souvent considérée comme étant inutile, le fonctionnement des moteurs électriques ne génère aucune température superflue, puisque toute l’énergie disponible est utilisée afin de faire fonctionner la voiture.

Si le rendement des voitures électriques s’avère excellent lorsque les batteries se trouvent dans un environnement entre 0°C et 45°C, qui correspondent aux seuils de fonctionnement optimal de ces véhicules, ce rendement perd en efficacité lorsque le véhicule est confronté à des températures négatives. C’est pour cette raison que les véhicules électriques voient leur autonomie diminuer en moyenne de 20 à 30% lorsque vient l’hiver.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Pourquoi les batteries des voitures électriques perdent-elles de l'autonomie en hiver ?

La grande majorité des voitures électriques embarquent des batteries fonctionnant grâce au lithium-ion. Or les ions Li+ perdent une partie de leur capacité à se mouvoir dans l'électrolyte lorsque les températures deviennent trop faibles. Cette perte de performance des ions Li+ va se traduire par une perte de capacité de stockage, et donc une perte d’autonomie pour le véhicule.

De plus, les batteries li-ion nécessitent une certaine température de fonctionnement (qui peut varier d'une technologie à l’autre). Lorsqu’il fait froid, les batteries utilisent une partie de leur propre énergie pour se maintenir à une température de fonctionnement optimale (en se chauffant). 

Enfin, contrairement au moteur thermique qui peut utiliser la chaleur du moteur à explosion pour chauffer l’habitacle, la voiture électrique doit utiliser de l’énergie de sa batterie de traction pour faire fonctionner le chauffage (il convient donc de privilégier une voiture électrique avec pompe à chaleur, dont le rendement est très bon).

Par ailleurs, les faibles températures induisent aussi une réduction de la puissance du véhicule lorsque la batterie se décharge, mais aussi et surtout lorsqu’elle se recharge. Résultat, les véhicules électriques doivent rester branchés plus longtemps en hiver pour bénéficier d’une recharge maximale.

Rechargement d'un vehicule electrique sur une borne

Que faire pour réduire l’impact du froid sur les batteries d’une voiture électrique ?

La température optimale de fonctionnement des batteries des voitures électriques marchant au lithium-ion se situe entre 0°C et 45°C. Lorsque les températures descendent en dessous de 0, des dispositifs s’activent afin de réchauffer la batterie, ce qui a pour but de limiter au maximum la déperdition d’énergie. Mais pour réduire les pertes d’énergie dues au froid, la voiture doit soit piocher dans la faible chaleur générée par le moteur en fonctionnement, soit utiliser un dispositif de chauffage électrique ce qui, dans les deux cas de figure, va se solder par une diminution des ressources électriques à disposition du système de propulsion du véhicule et donc d’une perte des performances.

Les propriétaires de voitures électriques qui souhaitent circuler au volant de leur véhicule en hiver devront donc veiller à avoir toujours un niveau de charge suffisant (environ 20%) permettant de réchauffer suffisamment la batterie pour lui permettre de démarrer. De plus, les conducteurs ne devront pas hésiter à recharger leur voiture électrique au moins une heure avant leur départ. Ainsi, l’usager sera certain de bénéficier d’une recharge suffisamment importante pour pouvoir circuler. 

En fonction de son modèle de voiture électrique, le conducteur aura aussi la possibilité de lancer le préchauffage de sa batterie pendant que le véhicule est encore en charge. Enfin, lorsque le véhicule aura commencé à rouler, l’automobiliste pourra privilégier certaines fonctionnalités moins énergivores, comme l’activation des sièges chauffants au lieu du chauffage classique, afin de réduire les déperditions d’énergie.

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an

Savoir si la batterie de sa voiture électrique est en bonne santé grâce à La Belle Batterie

Si le froid et la chaleur ont un impact sur l’autonomie des voitures électriques, le vieillissement de la batterie que la voiture embarque aura également des conséquences sur ses performances, qui viendront s’ajouter aux réductions de performances liées aux températures négatives.

Les propriétaires de voitures électriques qui souhaiteraient s’assurer que la batterie de leur véhicule est encore suffisamment performante pourront faire appel à La Belle Batterie. En effet, La Belle Batterie propose une certification permettant de définir en toute transparence l’état de santé de la batterie d’une voiture électrique au moment du test, ainsi que l’autonomie théorique du véhicule en fonction du type de trajet réalisé, mais aussi selon la température extérieure, notamment en hiver.

Ces données sont tout particulièrement utiles pour les propriétaires de voitures électriques qui souhaitent revendre leur véhicule électrique. Grâce à leur certificat La Belle Batterie, ceux-ci pourront mettre en avant la bonne santé de la batterie de traction de leur voiture électrique et ainsi en tirer un meilleur prix à la revente.