Automobiliste retirant le bouchon du reservoir de carburant

Les Républicains veulent augmenter le montant de la ristourne sur le carburant à 40 centimes

Les députés Les Républicains ont déposé un amendement prévoyant de faire passer la ristourne de 18 centimes à 40 centimes à partir de septembre, avec une probable régression progressive jusqu’en décembre.

Vers un compromis entre la majorité présidentielle et LR sur le montant de la remise sur les carburants

Alors que le remplacement de la ristourne de 18 centimes d’euros pour tous à la pompe actuellement en place par un chèque carburant destiné aux gros rouleurs sous conditions de revenus était envisagé par le gouvernement, les députés LR viennent de déposer un amendement qui pourrait mener à un consensus. Cet amendement proposerait qu’à partir du mois de septembre, la ristourne de 18 centimes par litre laisse la place à une ristourne plus importante, de 40 centimes par litre, pour tous les usagers de la route sans limitation de kilomètres à parcourir ou de ressources financières.

Pas de surcoût pour les finances publiques

Si le gouvernement semble prêt à accepter ce changement de direction par rapport à ses plans initiaux, c’est parce que l’application de cette ristourne plus importante n'entraînera théoriquement pas de surcoût financier, puisque l’enveloppe de 4,4 milliards d’euros initialement prévue devrait suffir pour couvrir cette nouvelle ristourne plus importante.

Néanmoins, la mise en place de cette nouvelle ristourne n’est pas encore totalement assurée, car la majorité et les députés LR devront encore s’entendre sur la question de la dégressivité progressive de cette ristourne, ainsi que sur un éventuel passage du montant maximal du chèque carburant employeur de 200 euros à 400 euros.