Enfant traversant a un passage pieton

Des voitures autonomes équipées d'yeux pour aider les piétons

Une équipe de chercheurs Japonais ont équipé des voitures autonomes d’yeux géants, afin que les piétons soient capables d’appréhender visuellement le comportement des voitures autonomes et de réduire les risques d’accident de la route entre piétons et voitures autonomes.

Difficile pour les piétons d’anticiper les actions des voitures autonomes 

Tout le monde le sait, l’orientation du regard d’un usager de la route peut être considéré comme un marqueur visuel important car il permet de savoir avec précision dans quelle direction ou vers quel élément se porte l’attention d’un conducteur.

Or l’un des défauts des voitures autonomes tient dans le fait que, si ce sont elles qui prennent les décisions de conduite, il leur est difficile de communiquer aux autres usagers leurs intentions afin de permettre une conduite fluide et sécuritaire.

Une équipe de chercheurs japonais de l’Université de Tokyo ont donc voulu “humaniser” les voitures autonomes, afin que les piétons puissent être en mesure de savoir s’ils ont bien été “vus” par les véhicules autonomes et s’ils peuvent traverser la route en toute sécurité.

Des yeux géants à l’avant des voitures autonomes pour indiquer ce qu’elles regardent

Pour rendre les actions des voitures autonomes plus simples à appréhender pour les piétons, les chercheurs japonais ont donc installé à l’avant d’une voiturette de golf autonome des yeux mécaniques commandés par le “conducteur” de la voiture autonome.

18 volontaires, neuf femmes et neuf hommes, ont donc été confrontés à des scénarios aléatoires diffusés dans un casque de réalité virtuelle, durant lesquels ils avaient trois secondes pour décider si, grâce aux signaux visuels émis par la voiture autonome ou non, ils pensent pouvoir traverser en toute sécurité ou non une route.

Les résultats obtenus lors de cette première étude montrent que, si les hommes avaient tendance à prendre des décisions plus dangereuses et les femmes tendance à faire preuve d’excès de prudence, les yeux ont néanmoins permis de réduire les erreurs en permettant une traversée plus fluide et plus sûre pour les usagers.

De nouveaux tests potentiels pour l’avenir

S’ils sont satisfaits des résultats obtenus lors de cette première étude, les chercheurs japonais souhaitent renouveler l’expérience avec plus de participant et en connectant les yeux à l’IA qui contrôle la voiture afin que ceux-ci puissent s’adapter parfaitement à leur environnement de conduite.