Voiture autonome en circulation

General Motors : des accidents de voitures autonomes inquiètent

Une enquête est en cours en Amérique afin de vérifier les véhicules autonomes Cruise, développés par Generals Motors, suite à des problèmes récurrents constatés aux États-Unis.

Des voitures autonomes qui s’arrêtent brusquement et sans raison

La NHTSA, l’agence de la sécurité routière des États-Unis d’Amérique enquête sur les véhicules autonomes nommés Cruise, développés par la marque américaine General Motors. En effet, de nombreux usagers de la route ont indiqué que ces véhicules ont freiné brusquement ou se sont arrêtés sans raison alors qu'une autre voiture s’approchait rapidement de ces véhicules autonomes par l’arrière.

Une réponse automatique du véhicule autonome face au risque d’accident

D’après les différents signalements reçus par la NHTSA, les arrêts impromptus des véhicules Cruise sont une réponse apportée par le véhicule autonome suite à l’approche rapide d’un véhicule vers l’arrière de la voiture autonome.

Dans les trois cas reportés à la NHTSA, le véhicule autonome avançait sous la surveillance d’un automobiliste, et la réponse automatique apportée par le véhicule autonome a été telle face à l’avancée d’une voiture venant rapidement par l’arrière que les trois voitures autonomes ont été percutées.

Un rappel de voitures Cruise aux États-Unis

Pour éviter que des accidents de la route impliquant des voitures Cruise autonomes ne se multiplient, le constructeur automobile américain avait rappelé, dans le courant du mois de septembre dernier, 80 de ses véhicules, afin que ceux-ci apportent automatiquement une réponse différente en cas de risque d’accident de la route, de manière à les éviter au maximum, après que deux conducteurs aient été blessés suite à une collision entre une Cruise autonome et un autre véhicule.