Conductrice reglant sa Tesla

TESLA rappelle 54 000 voitures afin de faire retirer la fonctionnalité de STOP glissé de son dispositif de conduite autonome

Le constructeur automobile TESLA a choisi de rappeler 54 000 afin de procéder à la désactivation de la fonctionnalité de son système de conduite autonome qui permettait au véhicule de ne pas s’arrêter au niveau des panneaux STOP sous certaines conditions.

Tesla rappelle 54 000 véhicules aux États-Unis pour des questions de sécurité

Le constructeur automobile américain Tesla a annoncé le rappel de quelque 54 000 de ses voitures équipées du “full-self driving” (FSD), son dispositif de conduite autonome intégral maison, pour des raisons de sécurité.

L’objectif de ce rappel, qui concerne non seulement des Tesla Model S mais également des Tesla Model 3, des Tesla Model X et des Tesla Model Y, est de permettre la désactivation de la fonctionnalité du dispositif de conduite autonome permettant au véhicule de réaliser des STOP glissés.

S’il fallait qu’un certain nombre de conditions soient réunies pour que le véhicule puisse décider de réaliser un STOP glissé en sécurité, les allers-retours entre la NHTSA, l’administration américaine chargée de la sécurité routière, et le constructeur américain ont mis en avant que cette fonctionnalité risquait tout de même de provoquer des collisions. Les voitures de Tesla ne pourront bientôt plus enfreindre sciemment le Code de la route à l’approche d’un panneau STOP.

La NHTSA surveille Tesla sur différents dossiers

Si Tesla a choisi de retirer cette fonctionnalité après des discussions avec la NHTSA, c’est parce que l’administration américaine surveille de très près le constructeur de véhicules autonome, qui a déjà dû revenir récemment sur certaines des fonctionnalités qui devaient être intégrées aux véhicules Tesla, comme la possibilité pour les conducteurs de jouer aux jeux vidéo lorsque leur voiture circule en autonomie.