Travaux de realisation d une nouvelle route

Test d’un bitume sans pétrole sur une route à Toulouse

Un nouveau revêtement de route est actuellement en test sur une portion de route départementale au nord de Toulouse. Il s’agit d’une route fabriquée sans pétrole, plus écologique que des routes classiques.

Une portion de voie sans pétrole testée au nord de Toulouse

C’est une portion de route en apparence banale qui est actuellement testée sur la D17, entre Montaigut-sur-Save et Grenade. Mais cette portion de route n’est banale qu’en apparence, car en réalité il s’agit d’un tout nouveau concept de route fabriqué sans utilisation de pétrole, contrairement aux routes classiques.

Présent sur 1,6 kilomètre, ce revêtement de route est composé d’un liant végétal, qui remplace le pétrole, d’origine biosourcée afin de contrôler au mieux la filière de fabrication, et entre 40% et 55% de la nouvelle route serait issu d’éléments venant de la voie qui existait précédemment.

Au final, cela donne une route présentant un bilan carbone neutre.

Peut-être l’avenir pour les routes de toute la France

Des tests sont actuellement réalisés afin de tester en conditions de circulation réelle la tenue du revêtement dans le temps. Ce test durera deux ans et devra permettre de définir si ce type de voies résiste correctement à l’usage. D'après la communication autour de ce test, la réalisation de ce type de voies de circulation coûterait entre 5 et 10% de plus qu’une route classique. Il convient donc de vérifier si la tenue dans le temps sera suffisante pour justifier ce surcoût auprès des gestionnaires de la voirie, afin de leur permettre d’accepter de payer un petit peu plus cher des voies de circulation aux avantages écologiques déjà certains.