Les panneaux de traversée d’aire de danger aérien

Il suffit d’y jeter un simple coup d’œil pour comprendre que le panneau de signalisation d'aire de danger aérien présent dans le Code de la route 2019 indique aux conducteurs qu’ils se trouvent à proximité d’une aire aérienne. Aussi, ils devront prendre les précautions nécessaires pour adapter leur conduite.

Panneau de danger aerien installe en foret

Quel comportement adopter face aux panneaux de traversée d’aire de danger aérien ?

Comme pour tous les autres panneaux qui indiquent un danger, en présence du panneau de traversée d’aire de danger aérien, les conducteurs doivent réduire leur allure tout en maintenant un niveau de vigilance élevé.

En effet, à proximité d’un danger, il est important que chaque automobiliste soit attentif à tous les événements qui se déroulent autour de son véhicule. Cela pourrait non seulement lui permettre de voir d’autres indications permettant de compléter la signalisation verticale, mais également de limiter les risques de collisions avec d’autres usagers.

Historique

En France, le panneau de signalisation de traversée d’aire de danger aérien est apparu en 1955. À cette époque, le pictogramme représentait une croix noire de saint-André sur un fond crème entouré d’un fin listel rouge de danger. Un panonceau « Aérodrome » y est également apposé. En 1963, le panonceau « Aérodrome » disparaît et la croix de Saint-André devient un avion.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Enfin, ce panneau est ajouté dans la convention sur la signalisation routière signée à Vienne le 8 novembre 1968, mais l’aéronef effectue désormais un mouvement ascensionnel. Il a été codifié en tant que panneau A23. Depuis 1977, le panneau de traversée d’aire de danger aérien est recensé dans le Code de la route parmi les panneaux de danger.

Implantation de ce panneau de signalisation

Ce panneau de signalisation est utilisé lorsqu’une route traverse une zone où les aéronefs sont susceptibles de se déplacer au sol ou lorsque certains points d’une chaussée routière se trouvent à moins de 4,85 m au-dessous d’un fond de trouée associé à une piste ou bande gazonnée en service. La circulation doit alors être interdite sur cette route lors de chaque mouvement d’aéronef.

Généralement, le panneau de signalisation A23 se trouve à quelques 200 m du début de la zone où la circulation peut être interdite. Lorsque, sur un tronçon de route, la surface de servitude dans l’intérêt de la navigation aérienne est à moins de 10 m au-dessus de la chaussée, il est possible de retrouver sur le même support un panonceau d’indications portant la mention « SAUF AUTORISATION ».

Afin de s’assurer que les panneaux de traversée d’aire de danger aérien soient perçus par l’ensemble des usagers, ils peuvent être implantés des deux côtés de la chaussée, mais également être dotés de signaux clignotants. Dans certaines zones, il est possible de retrouver des demi-barrières, voire parfois même des barrières, actionnées depuis une cabine par des officiers de surveillance pour limiter le passage de véhicules dans certaines zones dangereuses.

Dans les zones délimitées comme étant des aires de danger aérien, l’arrêt ainsi que le stationnement des véhicules sont formellement interdits. Aussi, les conducteurs qui ne respectent pas ces dispositions peuvent faire l’objet d’un procès-verbal lors d’un contrôle des forces de l’ordre. Comme pour toutes les infractions au Code de la route, le PV sera assorti d’une amende forfaitaire.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !