Batteries de voiture electrique

L’Apple Car victime d’espionnage industriel

Un ancien ingénieur d’Appel a plaidé coupable de vol de données liées au développement du projet Apple Car. Il devait remettre les données à une firme chinoise.

Jugé pour un vol de données ayant eu lieu en 2018

Xiaolang Zhang, ancien ingénieur d’Apple tout juste recruté par la firme chinoise Guangzhou Xiaopeng Motors Technology, connue pour sa marque de voitures électriques Xpeng, s’apprêté à quitter les Etats-Unis pour la Chine en juillet 2018 en prenant l’avion à l’aéroport de San Jose, en Californie, lorsqu’il est arrêté.

Il est suspecté par Apple d’avoir dérobé 24Go de données hautement confidentielles, toutes liées au projet de voiture électrique autonome développé par Apple : l’Apple Car.

Xiaolang Zhang aurait notamment téléchargé des fichiers PDF comprenant les schémas techniques circuits imprimés développés pour le projet de voiture autonome, mais aussi des éléments matériels, comme des circuits imprimés ou bien encore un serveur de données du laboratoire développant les voitures autonomes.

L’ex-ingénieur a plaidé coupable

Si Xiaolang Zhang a d’abord nié son implication dans le vol, l’ancien ingénieur d’Apple a finalement plaidé coupable suite à un accord passé avec les procureurs. Pour ce vol de données sensibles, Xiaolang Zhang encourt une peine de 10 ans de prison et 250 000 dollars d’amende.

Un second ingénieur d’Apple, Jizhong Chen, est lui aussi accusé des mêmes chefs d’inculpation. Jizhong Chen a cependant choisi de plaider non coupable. Son sort sera connu très bientôt puisque son audience doit avoir lieu ce lundi, le 29 août 2022.