Huile de friture avant recyclage en carburant

L’huile de friture ne servira pas tout de suite de carburant

Le Conseil constitutionnel vient de rejeter l’article du projet de loi pouvoir d’achat visant à légaliser l’usage de l’huile de friture recyclée en tant que carburant.

La légalisation de l’huile de friture recyclée en tant que carburant retoquée par le Conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel vient de rejeter l’article du projet de loi pouvoir d’achat destiné à permettre aux automobilistes d’utiliser légalement une part d’huile de friture usagée dans leur carburant afin de pouvoir réduire le coût de leurs déplacements.

Pour le Conseil constitutionnel, cet article de loi n’a pas sa place dans le projet de loi sur le pouvoir d’achat, ce que contestent les écologistes, à l’origine de l’intégration de cet article dans ce projet de loi.

Une demande réalisée par les écologistes pour des questions de souveraineté énergétique

Les écologistes ne s’avouent pas vaincus et prévoient d’intégrer l’usage de l’huile de friture comme carburant homologué dans un autre projet de loi. Le groupe EELV met en avant les avantages certains de l’utilisation de l’huile de friture recyclée comme carburant car il s’agit d’abord d’une forme de carburant écologique, puisqu’avec 10 litres d’huile usagé il est possible de faire 8 litres de carburant qui produisent 90% de gaz à effet de serre en moins à l’usage que le diesel. Mais l’homologation de l’huile recyclée comme carburant représente également une question de souveraineté énergétique, alors que la question de l’émancipation énergétique de la France anime le débat public.